Alice Sara Ott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alice Sara Ott
Alice Sara Ott, 2013 (cropped).jpg
Alice Sara Ott, en 2013
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Pianiste classiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Instrument
Label
Maître
Genre artistique
Site web
signature d'Alice Sara Ott
signature

Alice Sara Ott (née le à Munich) est une pianiste classique nippo-allemande[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alice Sara Ott est née en 1988, à Munich, en Allemagne. Sa mère, japonaise, a étudié le piano à Tokyo. Son père était un ingénieur allemand[2]. À l'âge de 3 ans, après avoir assisté à un concert, elle décide de devenir pianiste. Selon ses propres mots, elle réalise alors que « la musique est le langage qui va au-delà des mots »[3]. Elle commence l'apprentissage du piano à quatre ans, et atteint les finales du concours jeunes talents de Munich à l'âge de 5 ans[3].

À 12 ans, elle intègre le Mozarteum de Salzbourg et suit l'enseignement de Karl-Heinz Kämmerling[1] tout en poursuivant sa scolarité à Munich. Alice Sara Ott a remporté de nombreux prix, dont le premier prix au Pianello Val Tidone Competition en 2004. Elle a enregistré les Études d'exécution transcendante de Franz Liszt et l'intégrale des Valses de Frédéric Chopin pour Deutsche Grammophon et s'est produite en Europe, au Japon et aux États-Unis.

Sa sœur cadette, Mona Asuka Ott, est aussi une pianiste professionnelle[4].

Le 15 février 2019, elle annonce être atteinte de sclérose en plaques[5].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Alice Sara Ott a remporté de nombreux prix internationaux. Le premier a été celui du concours Jugend musiziert (en) en Allemagne alors qu'elle était âgée de 7 ans[6]. En 2002, elle devient la plus jeune finaliste du Concours international de piano d'Hamamatsu, au Japon où elle remporte le Prix du Meilleur Espoir[1]. Elle remporte, en 2003, le premier prix du Concours Bach à Köthen en Allemagne. En 2004, elle remporte le Pianello Val Tidone, en Italie[6] et le 4e EPTA (European Piano Teachers Association) Concours international, en 2005.

Discographie[modifier | modifier le code]

Alice Sara Ott a enregistré plusieurs albums pour la maison d'édition Deutsche Grammophon[6] dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Alice Sara Ott », Deutsche Grammophon, (consulté le 12 avril 2012)
  2. Sabine Durrant, « Alice Sara Ott: 'I don't want to have burn-out syndrome' », The Telegraph, (consulté le 12 avril 2012)
  3. a et b « Power & Grace », Glass Magazine, no 7,‎ , p. 154–156 (ISSN 2041-6318)
  4. Jonathan Lennie, « Alice Sara Ott interview », Time Out (consulté le 11 décembre 2014)
  5. « La pianiste Alice Sara Ott révèle être atteinte de sclérose en plaques » (consulté le 7 décembre 2019)
  6. a b et c Robert Cummings, « Alice Sara Ott », allmusic, Rovi Corporation (consulté le 12 avril 2012)
  7. (en) , The Chopin Project sur AllMusic (consulté le March 26, 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :