Alfred Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alfred Simon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
Nationalité
Activités

Alfred Simon, né le à Flottemanville-Hague (Manche) et décédé le à Pontoise (Val-d'Oise), est un écrivain et journaliste français, critique de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il collabore dès 1951 à la revue Esprit où il tenait la chronique théâtrale, a participé durant plus de vingt ans aux débats animés du Masque et la Plume sur France Inter, enseigné l'histoire du théâtre à l'ENSATT (École de la rue Blanche) et contribué à l'Encyclopaedia Universalis.

Compagnon de route de l'aventure du TNP au temps de Jean Vilar, il donne de nombreuses conférences dans le cadre du Festival d'Avignon, puis soutient les créations collectives du Théâtre du Soleil. En 1978, il joue dans le film d'Ariane Mnouchkine Molière (1978).

Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur le théâtre dont un Molière par lui-même qui a connu plusieurs rééditions et traductions, et une biographie, Molière, une vie, saluée par l'ensemble de la Critique[1].

Officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Molière par lui-même, "Écrivains de toujours" no 40, Éditions du Seuil, 1957
  • Théâtre complet de Molière[3], édition présentée et annotée par Alfred Simon, in Théâtre Classique Français, Le Club Français du Livre, 1958-1960 (1965)
  • Dictionnaire du théâtre français contemporain, Larousse, 1970
  • Les Signes et les songes : essai sur le théâtre et la fête, Éditions du Seuil, 1976
  • Le Tartuffe dans la mise en scène de Roger Planchon, l'Avant-scène, 1977
  • Le théâtre à bout de souffle ? collection "Intervention", Éditions du Seuil, 1979
  • Beckett, "les dossiers belfond", Pierre Belfond, 1983[4]
  • Le T.E.P: un théâtre dans la cité, Beba, 1987
  • Jean Vilar, qui êtes-vous? La manufacture, 1987 (La Renaissance du livre, 2001)
  • Molière, une vie, La manufacture, 1987 (Points poche, 1995)
  • La Planète des clowns[5], La manufacture, 1988
  • Alain Cuny : le désir de parole (conversations et rencontres avec Alfred Simon), La manufacture, 1989 (La Renaissance du livre, 2000)
  • Toulouse-Lautrec, La manufacture, 1990

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prix du Syndicat de la critique de théâtre 1988
  2. 1er octobre 1979
  3. Théâtre Classique Français, édition hors commerce pour le Club Français du Livre en douze volumes, 5 pour le théâtre de Corneille présentés par Jacques Lemarchand, 5 pour le théâtre de Molière présentés par Alfred Simon, tomes VI à X, environ 2800 pages, 2 pour le théâtre de Racine présentés par Roland Barthes
  4. "La mort de Samuel Beckett", Alfred Simon, Le Monde, 23-24 décembre 1989
  5. Médaille d'argent de l'Académie française 1989

Liens externes[modifier | modifier le code]