Alfred Molet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Nord-Pas-de-Calais image illustrant l’Argentine
Cet article est une ébauche concernant le Nord-Pas-de-Calais et l’Argentine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alfred Molet né à Cattenières en 1850 et mort en 1917 est un ingénieur chimiste français.

Expatrié en Argentine, il crée une conserverie et exploite une mine de calcium. En 1899, il crée la Compaña Molet de Carburo de Calcio[1] qui produit du carbure de calcium dans une usine construite au bord du Río Primero, à proximité et en amont de la ville de Córdoba[2]. Dans le but d'approvisionner cette usine en électricité, il fait construire un barrage hydroélectrique sur la rivière dans les premières années du xxe siècle - l'actuel Museo Usina Molet est installé dans les locaux de l'usine hydroélectrique ainsi développée[2]. En désaccord avec ses associés, Molet vend ses actions et quitte la direction de l'entreprise en 1905[2]. Alfred Molet poursuit son action dans les chemins de fer, et obtient en 1908 une concession de chemin de fer qui l'autorise à construire deux lignes à travers les provinces de Misiones et de Corrientes[3]. Alfred Molet repose au cimetière de Recoleta à Buenos-Aires.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Investigaciones y ensayos, Numéro 47, Academia Nacional de la Historia, p. 352-353
  2. a, b et c El museo usina Molet, brochure éditée par l'Empresa Provincial de Energía de Córdoba (es), p. 5-6 « El museo usina Molet » (consulté le 19 septembre 2012)
  3. Paul Walle, L'Argentine, telle qu'elle est, E. Guilmoto, , p. 198