Alfred Molet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Molet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Alfred Molet, né à Cattenières en 1850 et mort en 1917, est un ingénieur chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Expatrié en Argentine, il crée une conserverie et exploite une mine de calcium. En 1899, il crée la Compaña Molet de Carburo de Calcio[1] qui produit du carbure de calcium dans une usine construite au bord du Río Primero, à proximité et en amont de la ville de Córdoba[2]. Dans le but d'approvisionner cette usine en électricité, il fait construire un barrage hydroélectrique sur la rivière dans les premières années du xxe siècle - l'actuel Museo Usina Molet est installé dans les locaux de l'usine hydroélectrique ainsi développée[2]. En désaccord avec ses associés, Molet vend ses actions et quitte la direction de l'entreprise en 1905[2]. Alfred Molet poursuit son action dans les chemins de fer, et obtient en 1908 une concession de chemin de fer qui l'autorise à construire deux lignes à travers les provinces de Misiones et de Corrientes[3]. Alfred Molet repose au cimetière de Recoleta à Buenos-Aires.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Investigaciones y ensayos, Numéro 47, Academia Nacional de la Historia, p. 352-353
  2. a, b et c El museo usina Molet, brochure éditée par l'Empresa Provincial de Energía de Córdoba (es), p. 5-6 « El museo usina Molet » (consulté le 19 septembre 2012)
  3. Paul Walle, L'Argentine, telle qu'elle est, E. Guilmoto, , p. 198