Alexis Mailloux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexis Mailloux
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Saint-HenriVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alexis Mailloux (1801-1877) est un prêtre canadien connu pour avoir été le premier à écrire l'histoire de l'Île-aux-Coudres.

Né à l'île-aux-Coudres, le 8 janvier 1801, fils d'Amablo Mailloux et de Thôcle Lajoie, il fut ordonné le 28 mai 1825. Il devint chapelain à Saint-Roch en 1829, premier curé de Saint-Roch-de-Québec en 1833, et de la Rivière-du-Loup, district de Kamouraska en 1834. Directeur du collège de Sainte-Anne 1835, il fut curé de la même paroisse avant de servir à titre de vicaire général en 1838.

En 1848, il laisse la cure de Sainte-Anne pour se livrer exclusivement à la prédication des retraites, et à l'établissement des sociétés de tempérance. Il fut missionnaire aux Illinois pour y combattre le schisme chiniquiste en 1856. De retour au Canada, en 1862, il continue l'œuvre dos retraites ; 1863, curé de Bonaventure ; 1864, donne des retraites dans les diocèses de la province ecclésiastique de Québec.

Il se retire à Saint-Henri-de-Lauzon, où il décède le 4 août 1877 à l'âge de 76 ans. Il est inhumé, le 8 du même mois, à l'île-aux-Coudres.

Références[modifier | modifier le code]

  • Répertoire général du clergé canadien, par ordre chronologique depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours, par Mgr Cyprien Tanguay, Montréal : Eusèbe Senécal & fils, imprimeurs-éditeurs, 1893.