Alexis-Marie Gochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexis-Marie Gochet
AMGochet.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Géographe, religieux catholiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre religieux

Frère Alexis-Marie Gochet, né Jean-Baptiste Gochet, (Tamines, 1835 - Grand-Bigard, 1910) est un géographe et pédagogue belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Gochet, issu d'une ancienne famille de brasseurs, poursuit des études au pensionnat de Saint-Berthuin, à Malonne. Il devient Frère des Écoles chrétiennes, en 1858 où il prend le nom de Alexis-Marie.

Il est envoyé comme professeur à l'École Normale pour instituteurs de Carlsbourg où il s'intéresse tout particulièrement à l'enseignement de la Géographie, branche dans laquelle il excelle et où il apporte une importante contribution. Il est détaché à Paris, de 1871 à 1904, auprès du Frère Supérieur Général. Il réalise des manuels scolaires, des traités de méthodologie, des cartes murales, des atlas classiques et tout un matériel didactique.

Frère Alexis participe à une vingtaine de Congrès géographiques, au cours desquels des récompenses lui sont attribuées et où le renom de la qualité de ses travaux gagne l'Europe et les Amériques. Au-delà du pédagogue, Frère Alexis se fait également connaître comme narrateur des exploits de Stanley, de la lutte contre la traite des Noirs et de l'œuvre des soldats et des missionnaires au service de la Colonie.

Il rédige de 1881 à 1910 une revue «Bilan Géographique», dans laquelle il tient à jour les modifications survenues dans la situation géographique, politique et économique de tous les pays du monde.

Dans le domaine des initiatives, il préconise à son époque l'emploi d'une heure universelle et celui du système des fuseaux horaires, à l'instar de Quirico Filopanti et de Sandford Fleming.

Postérité[modifier | modifier le code]

En témoignage de la valeur de son œuvre culturelle, le , le Ministre des Postes, Télégraphes et Téléphones de Belgique émet un timbre-poste d'une valeur de 2 francs belges à l'effigie du Frère Alexis-Marie, et la ville de Tamines organise à l'occasion une séance d'hommage, suivie d'une exposition consacrée aux œuvres du géographe, et fait frapper une médaille commémorative.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Fichefet, Hommage au Frère Alexis-Marie Gochet, Éd. Duculot, 1962, 16 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]