Alexeï Ivanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexeï Ivanov
Description de cette image, également commentée ci-après
Alexeï Ivanov en 2010
Nom de naissance (ru) Иванов, Алексей Викторович (Ivanov, Alexeï Viktorovitch)
Naissance (48 ans)
Gorki, RSFS de Russie, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale
Distinctions
Prix Dmitri Narkissovitch Mamine-Sibiriak
Prix Pavel Petrovitch Bajov
Auteur
Langue d’écriture Russe
Genres

Œuvres principales

  • Le géographe a bu son globe[1]
  • Le Cœur de Parme

Alexeï Viktorovitch Ivanov (en russe : Алексей Викторович Иванов), né le à Gorki, est un écrivain russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexeï Ivanov nait le à Gorki (actuelle Nijni Novgorod), dans une famille d'ingénieurs architectes navals. Ils s'installent à Perm en 1971.

À la fin de ses études secondaires, en 1987, Alexeï s'inscrit à l'université d'État de l'Oural (OURGuOU, en russe : УрГУ, Уральский Государственный Университет), située à Sverdlovsk. Il y intègre la faculté de journalisme, cursus qu'il quitte l'année suivante. Il se réinscrit à l'OURGuOU en 1990, cette fois en faculté des arts et de la culturologie. Il obtient son diplôme en 1996, dans la spécialité des arts.

C'est en 1990 qu'Alexeï publie son premier récit, l'histoire fantastique intitulée La chasse à la Grande Ourse, dans la revue « Le trappeur de l'Oural ».

De retour à Perm, il exerce différents métiers: gardien, maître d'école, journaliste, professeur d'université, guide touristique, ce qui développe sa passion pour l'histoire de Perm et de sa région.

Il reprend la plume et, grâce à son roman historique Le cœur de Parme, connait la notoriété. Lors de l'écriture du roman, l'écrivain participe à la création d'un musée ethnographique des arts de la région, à destination des enfants. Il est aussi l'instigateur du festival ethno-futuriste qui se tient de 2006 à 2009 dans la région de Perm, « le festival du cœur de Parme ».

Alexeï Ivanov est nominé à trois reprises pour le prix du « Best-seller national ». Il est lauréat du prix littéraire « Dmitri Narkissovitch Mamine-Sibiriak » en 2003, il remporte trois prix en 2004 : « Eurêka ! », « Start » et le prix « Pavel Petrovitch Bajov », ainsi qu'en 2006 : « Livre de l'Année », « Portail » et « Le faune marmoréen ».

En 2014, Alexeï Ivanov est l'auteur de la dictée pour le projet « La dictée totale »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1992Campus-en-Sang
  • 1995Le géographe a bu son globe
  • 2003Le cœur de Parme ou Tcherdyne princesse des montagnes
  • 2005L'Or de la révolte ou En descendant les gorges de la rivière
  • 2009La chronologie de Jean[3]
  • 2011Cynocéphale (sous le pseudonyme d'Alexeï Mavrine)
  • 2012Community

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1989Vaisseaux et galaxie
  • 1989Terre, gare de triage
  • 1989La chasse à la « Grande Ourse »
  • 1989Le vainqueur de la queue de cheval

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 2004En descendant les gorges de la rivière (essai sur l'histoire de Perm et ses environs)
  • 2005La caravane de fer
  • 2007Message : Tchoussovaïa
  • 2008La matrice de l'Oural
  • 2009L'épine dorsale de la Russie
  • 2009Le chemin de la Licorne (essai sur la ville de Lysva et son complexe sidérurgique)
  • 2012Voir la rébellion russe
  • 2013Civilisation minière (commande du ministère de la culture de l'oblast de Sverdlovsk)
  • 2014Ïobourg[4]

Scénarios[modifier | modifier le code]

Productions[modifier | modifier le code]

Les droits du roman Le géographe a bu son globe ont été cédés à une cinquantaine de théâtres en Russie, pour une adaptation à la scène.

Adaptations à l'écran[modifier | modifier le code]

En 2006, la société de production « Central Partnership » annonce son projet d'adaptation cinématographique du roman Le cœur de Parme. Alexeï Sidorov, réalisateur de la populaire série télévisée Brigade, est pressenti pour en être le metteur en scène. Mais le projet est abandonné en 2008.

À la fin de l'année 2009, les étudiants du GITIS, sous la direction d'Oleg Koudriachov, mettent en scène le spectacle intitulé Histoire d'un mammouth, d'après le roman Le géographe a bu son globe.

Le documentaire L'épine dorsale de la Russie, consacré à l'histoire de l'Oural, est réalisé par Léonid Parfionov et Alexeï Ivanov en 2010.

Les droits cinématographiques de L'Or de la révolte et Campus-en-Sang sont également signés.

« Le géographe a bu son globe »[modifier | modifier le code]

Le tournage du film, tiré du roman éponyme, débute le à Perm. Aleksandr Veledinski en est le réalisateur, le producteur est Valeri Todorovski. Le rôle principal, celui du professeur Sloujkine, échoit à Constantin Khabenski.

La première phase du tournage prend fin le . Après un passage par Moscou, la dernière phase s'achève dans la région de Perm, le .

La première du film se tient à la XXIVe cérémonie du festival Kinotaure de Sotchi. Le film est plusieurs fois primé et se voit également décerner le Grand prix du festival.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le géographe a bu son globe est publié en France aux éditions Fayard
  2. Site officiel du projet « La dictée totale »
  3. Le roman historique La chronologie de Jean est à l'origine du scénario du film Tsar, réalisé par Pavel Lounguine
  4. Ïobourg, ville imaginaire, intermède entre l'ancienne Sverdlovsk et la future Iekaterinbourg.

Liens externes[modifier | modifier le code]