Alexandre Poskrebychev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Nikolaïevitch Poskrebychev (en russe : Александр Николаевич Поскрёбышев), né en 1891 et mort en 1965, est le secrétaire particulier de Staline dès 1929. Il reste à ce poste jusqu'à la mort du dirigeant soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Poskrebychev naît au village Ouspenskoïe de l'ouiezd Slobodski, dans le Gouvernement de Viatka alors sous Empire russe. Ses parents, Nikolaï et Nadezhda Efimovna, sont issus des kriachens (en) (tatar : керәшен), groupe ethno-confessionnel de tatars de la Volga des régions de l'Oural de confession orthodoxe.

Poskrebychev entre au Parti en 1917 et devient membre suppléant en 1937, puis, membre titulaire du Comité central du Parti en 1939[1].

En 1929, il est diplômé en droit et économie de l'Université d'État de Moscou puis est nommé par Staline chef de la section secrète du comité central ; il la dirigera de 1930 à 1952 (section qui portera le nom de Section spéciale à partir de 1934) : il s'occupe notamment de la correspondance secrète et des rendez-vous du secrétaire du comité central Joseph Staline[2].

Sa seconde femme, Bronislava Poskrebycheva, qui est juive, est arrêté en 1939 par le NKVD et fusillée en 1941[3].

Ayant eu une formation d'aide-soignant, il s'occupe aussi de la santé de Joseph Staline[4].

Il est écarté du secrétariat de Staline en novembre 1952.

Il est brièvement détenu lui aussi après la mort de Staline, puis prend sa retraite dans les environs de Moscou.

Il est enterré au cimetière de Novodiévitchi.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]