Alexander Binder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexander Binder
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Portrait de Leni Riefenstahl par Alexander Binder.

Alexander Binder (né à Alexandrie en 1888 et mort à Berlin le 25 février 1929) fut un photographe (juif et venant probablement de Suisse) connu pour ses portraits de célébrités allemandes, notamment celles du cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Binder étudia la photographie à la Staatliche Fachakademie für Fotodesign de Munich de 1908 à 1910 avant de partir pour Berlin où il ouvrit en 1913 un studio, l'Atelier für bildmäßige Porträt Photographie, d'abord dans la Motzstraße puis, à partir de 1915, dans la Kurfürstendamm. Il se spécialisa dans les portraits pour devenir, dans les années 1920, l'un des photographes les plus connus en Allemagne, et, dans les années 1930, son studio fut le plus important d'Europe. Il exposa aussi bien au Kunstgewerbemuseum de Berlin qu'à Londres.

Alexander Binder se focalisa sur la photographie de mode et le portrait de stars allemandes du cinéma muet : sa série de portraits de Lya de Putti, Leni Riefenstahl et Greta Garbo devint très connue. il publiait ses photos aussi bien dans les journaux les plus connus de l'époque que dans des revues d'art comme Monatsschrift für Photographie und Kinematographie ou Die Linse. Ses clichés étaient aussi utilisés dans un fabricant populaire de cartes postales, Ross Verlag[1].

Alexander Binder mourut prématurément en 1929. Ses employés poursuivirent l'activité de son atelier avant que les nazis ne le ferment en 1938.

Portraits d'actrices[modifier | modifier le code]

Portraits d'acteurs[modifier | modifier le code]

Portraits de Greta Garbo[modifier | modifier le code]

Portraits de Lya de Putti[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Johannes Christoph Moderegger: Die Modefotografie im Focus des Dritten Reiches. Univ., Diss., Kiel, 1998, p. 4.
  • Johannes Christoph Moderegger: Modefotografie in Deutschland 1929–1955. Libri BoD, Norderstedt 2000, p. 32.
  • Ulrich Pohlmann: Die Eleganz der Diktatur : Modephotographien in deutschen Zeitschriften 1936–1943. Wolf & Sohn, Munich 2001, (ISBN 3-934609-03-1).
  • Rolf Sachsse: Die Erziehung zum Wegsehen: Fotografie im NS-Staat. Philo Fine Arts, Dresde, 2003.
  • Binder, Alexander. In: Saur Allgemeines Künstler-Lexikon. Die bildenden Künstler und Völker aller Zeiten. Beranek–Briggs. Saur, Munich, 2008, (ISBN 978-3-598-22863-6), S. 140 (Nachtrag, Band 3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]