Alessandro Riccitelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alexandre Alessandro Riccitelli
Image illustrative de l’article Alessandro Riccitelli
Alessandro Riccitelli en 2014
Biographie
Nom complet Alexandre Alessandro Riccitelli
Nationalité Drapeau de l'Italie ItalieDrapeau de la France France
Date de naissance (53 ans)
Surnom Ricci
Parcours
Club actuel ASGA Milano
Entraineur A.Gaillard, D.Gailhaguet, B. Van Zeebroeck, G.Zôller
Retraite 1991
Programme court Zorba le Grec
L'Homme Lame

Alexandre Alessandro Riccitelli (né le 6 janvier 1965) est un patineur artistique italien. Il a été huit fois champion d'Italie de 1984 à 1991. Il a représenté son pays aux jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary.

Figure réalisée peu après l'inauguration de la patinoire CyberGlace en 1996

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Alexandre Alessandro Riccitelli a dominé le patinage artistique masculin italien en devenant champion national pendant huit années consécutives de 1983 à 1991.

Sur le plan international, son meilleur résultat européen est une 10e place aux championnats d'Europe de 1989 à Birmingham une 11e place aux championnats du Monde universitaires à Štrbské Pleso en 1987 et son meilleur résultat mondial est une 16e place aux championnats du monde de 1990 à Halifax au Canada.

Il reçoit la médaille de bronze au mérite athlétique "Medaglia di Bronzo al valore atletico" le 30 avril 1986 du CONI (Comité Olympique Italien)

Il est membre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

En juin 2017 Alexandre a joué avec la troupe de théâtre les prétendants a l'espace culturel le Skenet'eau de Monéteau la pièces de Théâtre Numéro d'écrou de Valérie Durin


Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il entame une carrière de patineur professionnel à partir de 1991. À cette époque devenir patineur professionnel signifiait pouvoir commencer à gagner sa vie en patinant, car un patineur amateur était par essence dépourvu de toute relation avec l'argent. Il ne souhaitera pas s'engager dans des revues comme Holiday on Ice qui proposaient des contrats longs de minimum 4 ans. Il jugera que ces revues ne permettent pas un développement individuel du patineur sur le plan artistique. Il préférera participer à des tournées de quelques mois telles les tournées "Duchesnay", "Bonaly" ou "Katarina Witt" sur lesquelles les patineurs peuvent faire des propositions de création plus larges. Ces tournées étaient également plus rémunératrices. Il investira ces premiers gains dans la création d'une patinoire en 1996 : le Cyber Glace[1], situé à Monéteau au nord d'Auxerre en France.

Shooting du photographe Jérémie Fulleringer,

Pour réaliser ce projet qui paraissait un pari totalement fou, il crée, avec Thierry Voegeli son partenaire, la première société de services du patinage en Europe: New Patin'Age. Cette société s'est aujourd'hui beaucoup étoffée et sa branche bureau d'études spécialisée en patinoires répond à de nombreux appels d'offres et propose le concept que Thierry et Alexandre ont inventé "la patinoire CyberGlace clefs en main" Un concept eco responsable. Leur objectif est de démontrer que ce type de patinoire de taille nationale peut vivre dans un bassin de 60.000 habitants sans aides publiques. C'est ce qu'ils réalisent avec le CyberGlace de Monéteau depuis 1996.

Alexandre Riccitelli en 2005

Titulaire du diplôme de "Maître de patinage de première catégorie italien" et du brevet d'état français, il s'occupe de l'entraînement de sportifs de compétitions nationales et internationales dans sa patinoire jusqu'en 2010 et accompagne de nombreux patineurs en compétitions. Il les assiste sur les plans techniques et chorégraphiques. Il a notamment monté musicalement et chorégraphiquement de nombreux programmes de patineurs de renom tels que Éric Millot, Brian Joubert ou Fleur Maxwell.

L'écriteur -5°C SUR SCÈNE novembre 2012.jpg

Jugeant que les choses sur le plan sportif n'évoluent pas dans le sens de sa vision personnelle du patinage et que l'action menée auprès des jeunes enfants freine leur développement personnel, il choisit d'interrompre sa participation dans le mouvement sportif compétitif français; il aurait souhaité que les jeunes sportifs soient formés comme des musiciens ou des danseurs à travers un cursus de conservatoire pour s'ouvrir au monde alors que le patinage français se replie plus que jamais sur lui-même dans des structures sclérosées. Sans pour autant négliger des bases techniques solides, il orientera son enseignement vers le développement personnel du patineur, enfant comme adulte; sa pédagogie essentiellement basée sur les fondamentaux du patinage s'inspire de l'étude du mouvement dansé et de l'expression théâtrale. Pour asseoir ce nouveau courant qu'il nomme "la 3° voix du patinage" et au fil de nombreuses rencontres professionnelles les deux associés créeront en 2012 le 1er Festival des Arts Vivants sur Glace, -5°C Sur Scène, parrainé par Paul Duchesnay qui sera également membre du jury de la scène ouverte de ce Festival.

Ce Festival est aujourd'hui un axe important de la programmation de la patinoire CyberGlace. Il permet d'enrichir le patinage au contact d'autres arts de la scène et de faire naître des collaborations artistiques prometteuses


Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions principales 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991
Jeux olympiques d'hiver F 21e
Championnats du monde 18e 20e 21e 19e 21e 18e 16e F
Championnats d’Europe F 11e 16e 15e 12e 10e 13e 13e
Championnats d'Italie 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er 1er
Autres compétitions 1983/84 1984/85 1985/86 1986/87 1987/88 1988/89 1989/90 1990/91
Skate America 12e 9e 11e
Coupe d'Allemagne 4e
Trophée de France 8e 10e
Légende : F= Forfait

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Riccitelli sur le site du Cyber Glace cyberglace.com

Liens externes[modifier | modifier le code]