Albertine Meunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Albertine Meunier.

Albertine Meunier est le nom d'artiste de Catherine Ramus depuis 2004 (Albertine s'appelait précédemment Cathbleue). Intervenant principalement dans le domaine de l'art numérique depuis 1998, elle vit et travaille à Vitry-sur-Seine.

Pièces artistiques[modifier | modifier le code]

En 2014, elle lance avec Julien Levesque, un nouveau mouvement artistique, le DataDada. Le Manifeste DataDaDa est un texte écrit le vendredi 13 juin 2014 par Albertine Meunier et Julien Levesque, et diffusé ce même jour sur Twitter, pour le premier événement de présentation publique de DataDada à Futur en seine 2014. Par ce manifeste, Albertine Meunier et Julien Levesque exprime leur opposition à la transformation de la Data comme un simple fait numérique, et souhaite enrobée la Data de l'influence des Dada, mouvement artistique du XXe siècle. Par le biais de ce manifeste, il crée ainsi un nouveau mouvement artistique: Le DataDada. Est déclaré DataDada tout nouvelle œuvre qui possède en elle de la data (donnée numérique) avec un grain de dadaïsme.

Toujours en 2014, elle édite le livre Les Dessous de L.H.O. révélant un ready made hack qu'elle réalise sur le Knowledge Graph de Google sur l’œuvre emblématique de Marcel Duchamp L.H.O.O.Q (via des modifications introduisant des informations fausses sur Freebase, la base de données qui sert à l'élaboration des résultats)[1]..

De 2009 à aujourd'hui, elle réalise un grand nombre d’œuvres artistiques connectées à Internet, de L'Angelino[2], pièce historique réalisée en 2009 qui annonce quand un ange passe sur Twitter (c'est-à-dire quand le mot ange est publié sur le site), à Au-delà de 1 m/s[3] en passant par Mona L.H.O qui s'intéresse de manière critique au marché de l'art, via l'indice publié de Art Price, le AMCI.

Elle s'intéresse depuis de nombreuses années aux données personnelles capturées sur tout un chacun sur Internet. Dès 2006, elle initie la pièce My Google Search History, d'abord sous la forme d'un grand inventaire textuel, sonore et vidéo, puis sous la forme d'un livre édité en 2011. On y découvre toutes les recherches qu'elle fait sur Google[1]. Le tome 2 est publié en janvier 2017[4]. Un autre travail, cette fois autour des données du génome: 200 grammes d'ADN [5] critique de manière ludique la société 23andMe.

Elle est l'initiatrice de l'atelier de formation Tea Time With Albertine[6] qui deviendra le projet Hype(r)Olds, atelier internet et multimédia destiné à des femmes de plus de 77 ans.

Elle a collaboré avec les artistes Yann Le Guennec et Olivier Auber, notamment auteur du Générateur Poïétique, sur la pièce la Big Picture, permettant de suivre visuellement toutes les mises à jour des statuts d'amis sur Facebook, de manière collective ou individuelle.

Expositions[modifier | modifier le code]

Les travaux d'Albertine Meunier ont été montrés dans des festivals et expositions en France et à l'étranger

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]