Alain de Mendonça

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain de Mendonça
Description de l'image Mendonca 20x30cm 2167.jpg.
Naissance (51 ans)
Paris (France)
Nationalité Française
Profession

Alain de Mendonça (né le ) est un entrepreneur français, cofondateur du groupe Karavel-Promovacances avec Folco Aloisi, spécialiste de la vente de séjours en ligne, qui regroupe notamment les sites Promovacances.com (repris en 2001), Partirpascher.com (repris en 2008), ABcroisiere.com (repris en 2008), Unmondeadeux.com (repris en 2010) et Ecotour (repris en 2015)[1].

Il est également président du groupe FRAM depuis le à 14h00 (depôt de bilan le ), à la suite de la décision du tribunal de commerce de Toulouse, étant préféré à NG Travel et à DocteGestio même si ce dernier avait l'appui de George Colson, l'ex-PDG de FRAM[2],[3],[4],[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de NEOMA Business School, où il occupait le poste de président de Neoma Reims Conseil, la Junior-Entreprise (1991-1992), il commence sa carrière au Canada, à Montréal, où il travaille deux ans pour Air France avant de rentrer en France pour rejoindre Procter & Gamble jusqu'en 1998. Il choisit alors de poursuivre ses études à Harvard et obtient un MBA en 2000[6],[1],[7]. C'est sur le campus de Harvard qu'il a l'idée de Karavel, à la suite de nombreuses conférences d'entrepreneurs[6],[1],[7]. Encouragé par un de ses professeurs, il lance le projet Karavel avec Folco Aloisi, diplômé de l'X et alors étudiant au MIT[1],[8]. Le site est lancé en [8], et les deux jeunes associés convainquent Christian Blanc, l'ex-PDG de Air France de les parrainer[1], même si l'époque est peu propice à l’éclosion des jeunes pousses.

Les attentats du 11 septembre 2001 portent un coup à la croissance de la jeune société. Alain de Mendonça, qui cherche de nouvelles opportunités pour doper le chiffre d'affaires de la société, saisit l’occasion de racheter Promovacances, un site de vente de voyages en difficulté et alors placé en dépôt de bilan par Denys Chalumeau[6],[1], également fondateur du site seloger.com.

En plein éclatement de la bulle Internet et crise du tourisme, il s’attaque avec ses équipes à la restructuration de la société. Le résultat : un modèle d'entreprise original qui combine les activités de producteur et de distributeur de voyages sur internet. Karavel-Promovacances est bénéficiaire dès sa 2e année d’exercice et, dans un marché affecté par les attentats, la guerre d'Irak et le Sras en Asie, les ventes du groupe progressent rapidement.

En 2005, Karavel, sous la houlette de son fondateur, choisit d’intégrer le groupe Amadeus, tout en demeurant une entité à part entière, avec un positionnement, un savoir-faire et une équipe de management propres[1],[7],[8].

En , l’aventure prend un nouveau tournant : Alain de Mendonça redevient propriétaire de Karavel-Promovacances au côté du fonds Barclays PE, un investisseur en capital expérimenté, pour un montant de 75 millions d'euros. La formule de MBO choisie permet à plus du tiers des salariés de prendre une part dans le capital de la société[1],[7],[8].

En , après une longue bataille qui aura duré plusieurs mois, Karavel, appuyé par LBO France, met la main sur FRAM-Plein Vent, l'une des marques emblématiques du tourisme en France[4],[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Alain de Mendonça a reçu en 2009 le prix du Manager LBO de l’année (Grands Prix 2009 de Private Equity Magazine, organisés en partenariat avec La Tribune), en , le prix de la meilleure Croissance externe (CF News) puis en novembre le prix de la Révélation de l'année lors de la 6e cérémonie des BFM Awards. Il a été élu "Personnalité touristique de l'année" lors des Victoires du Tourisme 2016, co-organisées par Le Quotidien du Tourisme et BFM.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Alain de Mendonça est le coauteur du guide Les clés d’admission au MBA qui est vendu à plus de 40 000 exemplaires avant [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i (p. 1 à p. 4) Grégoire Silly, « Alain de Mendonça, pdg de Promovacances : le jeune loup des vacances pas chères », sur www.capital.fr, (consulté le 8 avril 2016)
  2. Jean Leymarie, « Alain de Mendonça : "Fram va baisser ses prix" », sur www.franceinfo.fr, (consulté le 8 avril 2016)
  3. Linda Lainé, « Fram : Promovacances désigné repreneur », sur www.lechotouristique.com, 25 novembre 2015 à 14h09 (consulté le 8 avril 2016)
  4. a et b Jean-François Arnaud, « Reprise de Fram par LBO France: les dessous d’un coup de poker », sur www.challenges.fr, 25 novembre 2015 à 17h00 (consulté le 8 avril 2016)
  5. a et b Hélène Lecomte et Nicolas Herbeaux, « L'invité de l'éco : Alain de Mendonça », sur lci.tf1.fr, 26 novembre 2015 à 8h45 (consulté le 8 avril 2016)
  6. a b et c Emmanuel Duteil, « Le talent de la semaine - Alain de Mendonça », sur www.europe1.fr, (consulté le 7 avril 2016)
  7. a b c et d « Alain De Mendonca Entrepreneur », sur www.dynamique-mag.com (consulté le 8 avril 2016)
  8. a b c et d « Jimy's Interview : Alain de Mendonça DG et co-fondateur de Karavel-Promovacances - août 2008 », sur www.jeanmichelmaurer.com (consulté le 9 avril 2016)