Akhoulgo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Akhoulgo
Tunnel sous la montagne Akhoulgo
Tunnel sous la montagne Akhoulgo
Géographie
Altitude
Massif Grand Caucase
Coordonnées 42° 27′ 50″ nord, 46° 26′ 36″ est
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
République Daghestan

Géolocalisation sur la carte : Daghestan

(Voir situation sur carte : Daghestan)
Mont Akhoulgo

Géolocalisation sur la carte : Caucase

(Voir situation sur carte : Caucase)
Mont Akhoulgo

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

(Voir situation sur carte : Russie européenne)
Mont Akhoulgo

Le mont Akhoulgo (en russe : Ахульго ; en avar : АхІул гохI, ce qui signifie « montagne de l'invocation ») est une montagne du Nord du Daghestan en Russie. La montagne est entourée de trois côtés par la rivière Andi-Koïssou et surplombe la gorge d'Amylta et des précipices. L'Akhoulgo est à une quinzaine de kilomètres de Guimry.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège du fort d'Akhoulgo par Franz Roubaud (1888)

Cette montagne abritait pendant la guerre du Caucase l'imam Chamil qui en fit une nouvelle citadelle en 1839, l'ancienne ayant été démolie deux ans plus tôt par les Russes. Elle fut assiégée par l'Armée russe du 13 juin au 22 août 1839 sous le commandement du général-lieutenant Paul von Grabbe. L'imam Chamil parvint à s'enfuir en Tchétchénie. L'Akhoulgo faisait partie du territoire de l'oblast du Daguestan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]