Chapi Kaziev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie de Chapi Kaziev

Chapi Magomédovitch Kaziev (en russe: Шапи́ Магомедович Кази́ев), né le 27 mars 1956 à Makhatchkala (RSSA du Daguestan, URSS), est un écrivain, dramaturge et scénariste de nationalité daguestanaise et de citoyenneté russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kaziev naît dans la famille d'un militaire avar et commence à écrire dès l'enfance et à publier pour des revues destinées à la jeunesse. Il entre en 1974 à la faculté de cinéma de Moscou et fait ses débuts pour le scénario du film de la Lenfilm Zavtrak (Le Petit-déjeuner). Il est l'auteur du film Rassoul Gamzatov. Mon chemin en 2003 qui reçoit le prix spécial au concours des films documentaires Le Kaléidoscope eurasien.

Kaziev travaille également de manière fructueuse pour le théâtre. Il écrit des comédies et des pièces d'avant-garde, mais également des drames historiques et des pièces pour les enfants. Sa première pièce publiée est Le Répondeur (Автоответчик) en 1986 dans la revue Dramaturgie contemporaine (Современная драматургия). En 1987, c'est au tour de sa pièce à propos de Chamil, intitulée Le Prisonnier (Пленник). Il fait ses débuts à Moscou avec L'Imposteur (Пришелец[1]) en 1987 au MOTIouZ (théâtre moscovite de l'enfance). Armen Djigarkhanian interprète le rôle principal de la pièce radiophonique de Kaziev Par le Bam chez mon fils. Ses pièces commencent à être jouées en Union soviétique et à l'étranger, ainsi qu'à la radio. Il devient président de l'Association des jeunes dramaturges d'URSS, membre du conseil d'expertise du ministère de la Culture d'URSS et membre de l'Union des écrivains d'URSS à partir de 1989. Puis c'est l'écroulement de l'Union soviétique.

En 1992, Kaziev fonde à Moscou une maison d'éditions intitulée Écho du Caucase (Эхо Кавказа) qui publie une revue du même nom et des livres sur l'histoire et la culture du Caucase. Il est rédacteur en chef de la revue. Il collabore avec l'écrivain avar Rassoul Gamzatov qui lui dédie son poème Les temps et les chemins (Времена и дороги). Kaziev le traduit et le publie en russe avec un prologue dont il est l'auteur.

Kaziev rencontre le succès grâce à son ouvrage L'Imam Chamil dans la collection biographique La Vie des gens illustres (ЖЗЛ ou Жизнь замечательных людей) qui connaît quatre rééditions entre 2001 et 2010.

Il est le récipiendaire de plusieurs prix en Russie et à l'étranger.

Publications[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mise en scène de Saliouk

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]