Aira provincialis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aira provincialis
Description de cette image, également commentée ci-après

Aira provincialis, illustration botanique, Hippolyte Coste - Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes (1901-1906).

Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Clade Commelinidées
Ordre Poales
Famille Poaceae
Sous-famille Pooideae
Tribu Poeae
Sous-tribu Airinae
Genre Aira

Nom binominal

Aira provincialis
Jord., 1852[1]

Aira provincialis, la canche de Provence, est une espèce de plantes herbacées de la famille des Poaceae (graminées), originaire des régions tempérées et froides. Ces plantes sont souvent appelées des canches.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (22 mars 2017)[2] :

  • Aira caryophyllea var. provicialis (Jord.) Fiori
  • Aira pulchella subsp. provincialis (Jord.) Asch. & Graebn.
  • Aira pulchella var. provincialis (Jord.) Fiori
  • Aira tenorii var. provincialis (Jord.) Douin
  • Airella provincialis (Jord.) Dumort.
  • Avena provincialis (Jord.) Nyman, nom. illeg.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

L'habitat naturel est limitée à la France : sud-est de la partie continentale (Var et Alpes-Maritimes) et Corse, Les données sur la présence de la plante sur l'île de Crète (Grèce) sont douteuses. Elle a été introduite dans l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud, où on l'a découverte dans les parcs et les zones perturbées de la forêt des Blue Mountains. Elle pousse sur un sol sablonneux.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique « Aira » dérive d'un mot grec qui désignait une graminée. L'épithète spécifique, « provincialis » est un terme latin signifiant « provincial » qui fait référence à l'origine provençale de cette espèce[3].

Description[modifier | modifier le code]

Plante annuelle à racine fibreuse, les tiges sont minces, fibreuse, droite ou ascendant de 10-40 cm de hauteur, feuilles courtes et hérissée, filiformes, obtus. Inflorescence, panicule avec un seul épillet contenant deux fleurs, avec poils courts à la base. Dans des conditions naturelles elle fleurit en mai et juin. Le nombre de chromosomes est 2n = 28.

Statut[modifier | modifier le code]

Cette espèce est présente dans le livre rouge de la flore menacée de France de l'Inventaire national du patrimoine naturel (INPN)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 22 mars 2017
  2. Catalogue of Life, consulté le 22 mars 2017
  3. (en) « Aira provincialis », sur AusGrass2 - Grasses of Australia (consulté le 22 mars 2017).
  4. « Aira provincialis Jord. (80912) », sur Livre rouge de la flore menacée de France (consulté le 22 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :