Aika Miura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Aika Miura[1],[2]
Aika Miura (1975- )
Aika Miura (1975- )

Nom de naissance Yuu Hasegawa
Surnom Aika Miura[3]
Naissance (38 ans)
Drapeau du Japon Kanagawa, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession * Mannequin de charme
* Actrice japonaise du film pornographique
Années d'activité 1995-2002
Yeux Marrons
Cheveux Bruns
Distinctions Prix Vidéo Boy 1995

Aika Miura (三浦あいか, Miura Aika) (1,57 mètre; 84-59-83 centimètres) est une actrice du cinéma pornographique japonais réputée et un mannequin de charme. Elle a obtenu plusieurs récompenses et a profondément marqué cette industrie cinématographique de son empreinte[4]. Au cours d'une carrière particulièrement longue pour une actrice de ce genre, elle a tourné un film par mois pendant 7 ans (sauf en 1998) avant d'arrêter cette activité en 2002[5].

Aspect physique[modifier | modifier le code]

Taille : 1,55 mètre
Mensurations :
* Tour de poitrine: 84 cm
* Tour de taille : 59 cm
* Tour de hanches : 83 cm
Groupe sanguin : O
Cheveux bruns
Yeux marrons

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Yuu Hasegawa (長谷川優, Hasegawa Yuu)[1] aliias Aika Miura est née le dans la Préfecture de Kanagawa, Japon[6]. Bien que sa famille désapprouve le métier qu'elle a choisi, Miura en restera très proche tout au long de sa carrière: son père l'ayant un jour réprimandée pour gagner de l'argent en prenant du plaisir, Aika Miura lui a fait remarquer que les scènes de bondage et de sado-masochisme « n'étaient pas spécialement une partie de plaisir »[5].

Débuts[modifier | modifier le code]

Miura débute sa carrière en tournant pour la firme KUKI, sous le label "Tank". I Love You paraît en mars 1995[7] suivi de Summer Memory en septembre. Ce dernier film apprécié du public mais d'un genre exhibitionniste controversé trouvera plus tard un regain d'intérêt avec l'actrice Asuka Yuki avant de disparaître au bout d'une dizaine d'années[8]. Toutes les scènes de sexe de cette vidéo ont été tournées en extérieur, sous les yeux amusés des passants, et y compris celles sur les plages du bord de mer[9]

Avec Costume doll (octobre 1995), Miura intègre le genre cosplay[10]. Elle est habillée tour à tour en infirmière, femme mariée, élève, porteur de pizza à domicile[11].

Dans Setting off on a Trip (novembre 1995) Aika Miura tient le rôle d'une jeune femme en partance pour Fukuoka (福岡市, fukuoka-shi, préfecture de Fukuoka) afin d'y rencontrer un artiste renommé. Elle découvre en fait un homme lubrique et pervers[12].

Le périodique Video Boy décerne un prix à la vidéo Fantasy (décembre 1995) interprétée par Aika Miura[13].

Wet & Deep Love, mis en vente en janvier 1996, est une vidéo basée sur le viol et le sado-masochisme, genres appréciés de la pornographie japonaise[14].

Bref arrêt et retour à la scène[modifier | modifier le code]

Avec la parution de sa vidéo, Countdown, en février 1996, Aika Miura annonce qu'elle abandonne temporairement l'industrie du film pornographique. Elle fera son retour dès le mois de mai[15]. KUKI met à profit le repos de l'actrice pour publier Aika Miura Maniac (avril 1996), une compilation des scènes qu'Aika Miura a tournées lors de précédentes vidéos et qui n'ont jamais été montrées au public[16]

Miura refait son apparition en mai 1996 sous le seul nom d'AIKA écrit en lettres capitales[3],[17].

Avec Poison Miura abandonne le personnage quelque peu naïf qu'elle s'est forgé jusque là et aborde les scènes de pénétration anale[18].

Kjell Fornander décrit à ce propos l'évolution de la carrière de l'actrice en disant que « Les spectateurs sont invités à suivre de film en film, son initiation à une sexualité naissante dont elle prend conscience par elle-même et l'acception progressive des désirs les plus pervers venus du fond de son être »[19].

1000 Carat, paru en juillet 1996, est la poursuite de cette évolution vers des thèmes de plus en plus extrêmes. Miura joue un rôle prépondérant au cours des scènes de sexe qui représentent un défi et qu'elle assume avec brio[20].

AIKA Freak, mis en vente le mois suivant, inclut des scènes de sexe en groupe tournées en extérieur[21].

En octobre 1996, Miura apparaît dans le 26e épisode de la très connue série NEO Bloody Uniform éditée en vidéo par la firme Atlas et basé sur des thèmes cosplay[10],[22]. Toujours avec Atlas, Aika tourne une rétrospective de trois ans de carrière intitulée Legend Of An AV Idol[23].

Miura paraît encore pour la société Alice Japan dans Inhumanity (décembre 1997). Elle tient, cette fois, le rôle d'une femme mariée depuis peu et frappée d'amnésie après avoir été renversée par une voiture. Neuf hommes différents se prétendent son mari. Miura applique une fellation à chacun d'eux pour savoir qui est le véritable marié. Aucun des prétendants ne répond au critère lorsque l'époux se montre enfin. La vidéo se termine par une scène de sexe impliquant Miura et son mari[24].

L'actrice s'éloigne à nouveau des studios au cours du tournage de sa dernière vidéo The Last Video -Aika Miura-. Elle continue néanmoins à paraître comme effeuilleuse dans des revues-spectacles. Son absence durera de janvier à novembre 1998[25]

Dernier retour avant un adieu définitif[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle soit plusieurs fois partie puis revenue, Miura a conservé un nombre d'admirateurs important. Au cours de l'année 2000, KUKI met sur le marché plusieurs compilations de ses vidéos antérieures pour satisfaire à leur demande[26].

En 2001, six ans après ses débuts, elle est le personnage principal de Aika Miura - Streetcar Ecstasy (三浦あいか 痴漢電車エクスタシー), film pour grand écran destiné aux salles obscures[27]. Aika Miura se retire définitivement de l'industrie pornographique l'année suivante mais elle reste suffisamment populaire pour garantir le succès commercial de compilations ultérieures[28]. De fait, cinq ans après avoir quitté les studios, une vidéo semi documentaire, Best of Best, Aika Miura, Deluxe, regroupant des scènes tournées tout au long de sa carrière, est mise en vente au mois de mai 2007[29].

Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

Titre du film[30] Producteur Réalisateur Date de parution
I Love You
好きです
Suki Desu
Tank/KUKI


Summer Memory KUKI Teio Tokai
Costume Doll
着せ替え人形
KUKI Zashikiwarashi
Setting Off On a Trip
旅立ち
KUKI Ryoto Kurenai
Fantasy KUKI Ryoto Kurenai
Wet & Deep Love
KUKI Kyubanmeno Oni
Countdown
カウントダウン
KUKI Teio Tokai
Aika Miura Mania
三浦あいかマニア
KUKI Zashikiwarashi
AIKA KUKI Zashikiwarashi
POISON KUKI Zashikiwarashi
1000 Carat KUKI Mro Taga
Aika Freak KUKI Zashikiwarashi
NEO Bloody Uniform Connection 26
NEO出血大制服[26]
Atlas21
LINGERIE DOLLS 4 Cosmos Plan
Breast Angels
乳TANKの天使達
KUKI
Chu KUKI
Legend Of An AV Idol
AVアイドル伝説
Atlas21 Kei Morikawa
Sexy Butt
女尻
Mejiri
Alice Japan Kei Morikawa
AIKA x AIKA
あいか×AIKA
Inhumanity
人間・廃業
Alice Japan Kunino Nagayagawa
The Last Video -Aika Miura-
三浦あいかラスト・ビデオ
Atlas21 Kei Morikawa
Slave Hunter
Aika Loves You KUKI
Female Ass Climax 2nd
女尻CLIMAX2nd
Alice Japan
Aika Miura'99
三浦あいか'99
KUKI
I Love You NOSTALGIA
好きですノスタルジア
KUKI Edo Wood
Female Ass CLIMAX
女尻クライマックス
Alice Japan
Inhumanity Vol. 3
人間廃業ファイルVol.3
Alice Japan
Dream Shower No.10
ドリームシャワー No.10
Waap Alala Kurosawa
KUKI 20th Anniversary KUKI
Inhumanity Files '99
人間廃業ファイル'99
Alice Japan
I WANT TO GET LOST
迷子になりたい・着せ替え人形
VCD
Stewardess Rape
奈落の乱気流
Shark
Aika Loves You 2
le DVD comprend également Meow, Departure & Fantasy


KUKI DVD Buyer Boy 02
KUKI DVD買うボーイ 02
KUKI
AIKA LOVES YOU 3
le DVD comprend également I Love You, Wet & Love, & Count Down
KUKI
THE NEO UNIFORM CONNECTION Complete Edition 2
NEO出血大制服 完全版 2
Atlas21 Tsukasa Hashimoto
Costume Play Royale
コスプレ ロワイヤル
KUKI Jango

Miura Aika - Streetcar Ecstasy
Theatrical release
Sweet Bunny Club
SWEET バニー CLUB
Atlas21 Tsukasa Hashimoto
TANK Archive 2nd
TANKアーカイブ 2nd(2枚組
2 discs
KUKI
Lingerie Deluxe
ランジェリーデラックス
Cosmos Plan
FANTASTIC
le DVD contient trois vidéos de la firme Atlas21
Atlas21
Imoral Angel File.9
インモラル天使 File.9
CineMagic Tojiro
Haruki Yukimura
Mihiro Wakatsuki
PLAYBACK / Aika Miura
PLAYBACK 三浦あいか
DVD collection including Loving You, I LOVE YOU, Salmon Pink & Wet Rabbit
KUKI
Best of Best, Aika Miura, Deluxe
The Best of No.1 三浦あいか Deluxe
MediaBank


Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Données recueillies à partir de(ja) « 三浦あいか - Miura Aika », 'Web I-dic' (Idol Dictionary) (consulté le 11 juin 2007) (en) « Aika (Miura Aika) », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  2. (en) « AIKA x AIKA », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  3. a et b (en) « AIKA », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  4. (en) « AIKA LOVEs YOU 2 », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  5. a et b (en) « Special Interview of Miura Aika », Jmate,‎ 2001 (consulté en 11-06-2007)
  6. (ja) « 三浦あいか - Miura Aika », 'Web I-dic' (Idol Dictionary) (consulté en 11-06-2007)
  7. (en) « 1995 », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté en 10-08-2007)
  8. (en) « Naked walk earns bust for actress », United Press International (consulté en 06-06-2007)
  9. (en) « Summer Memory », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  10. a et b Le Cosplay (コスプレ, kosupure), est un mot composé des mots anglais "costume" et "play", une sous-culture japonaise, et une pratique consistant à jouer le rôle de ses personnages (héros de mangas, d'animation japonaise, de tokusatsu, de films, ou de jeux vidéo), notamment en imitant leur costume et leur maquillage.
  11. (en) « Costume Doll », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  12. (en) « Setting off on a Trip », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  13. (en) « Fantasy », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011).
  14. (en) « Wet & Deep Love », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011).
  15. (en) « Countdown », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  16. (en) « Aika Miura Mania », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  17. (en) « 1996 », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté en 10-08-2007).
  18. (en) « POISON », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  19. (en) Fornander, Kjell « A Star is Porn », Tokyo Journal,‎ juillet 1992 (consulté en 10-08-2007) : « "Viewers are invited to follow, from appearance to appearance, her sexual initiation, dawning self-awareness and gradual acceptance of her inner, dark depths" »
  20. (en) « 1000 carat », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011).
  21. (en) « AIKA FERAK(sic) », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  22. (en) « NEO Bloody Uniform Connection 26 », AV Idol Directory (consulté le 3 février 2011)
  23. (en) « Legend Of An AV Idol », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  24. (en) « Inhumanity », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  25. (en) « The Last Video -Aika Miura- », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  26. (en) « AIKA LOVEs YOU 3 », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  27. (ja) « 三浦あいか 痴漢電車エクスタシー », Japanese Movie Database (consulté en 11-06-2007)
  28. (en) « FANTASTIC », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  29. (en) « Best of Best, Aika Miura, Deluxe », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)
  30. Sources de la filmographie (en) « Aika (Miura Aika) », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011) (ja) « Aika (Miura Aika) », AV Idol Directory (consulté en 03-02-2011)(ja) « Aika Miura (Filmography) », Navigator 1997-2006 (consulté en 04-08-2007)