Administration territoriale de l'Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'administration territoriale de l'Islande est basée sur les régions, les comtés et les municipalités, ainsi qu'un découpage électoral, les circonscriptions.

Régions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Régions de l'Islande.
Les Régions de l'Islande

L'Islande est divisée en huit régions, utilisées principalement dans une optique statistique.

Landsfjórðungur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Landsfjórðungur.
Les landsfjórðungar

Historiquement, l'Islande était divisée en quatre landsfjórðungar, landsfjórðungur au singulier (littéralement quart du pays).

Comtés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comtés de l'Islande.
Les Comtés de l'Islande

L'Islande est divisée en vingt-trois comtés d'origines principalement historiques.

Aujourd'hui, l'Islande est divisée en vingt-six régions juridiques ayant la charge de la police (hormis à Reykjavik), la collecte des taxes, etc.

Municipalités[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Municipalités d'Islande.
Les municipalités d'Islande

L'Islande est divisée en soixante-dix-neuf municipalités responsables des écoles, transports, etc.

Les municipalités peuvent regrouper plusieurs localités.

Circonscriptions en Islande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Circonscriptions en Islande.
Les Circonscriptions électorales en Islande

L'Islande est aussi, depuis 2003, divisée en six circonscriptions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]