Ada Palmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ada Palmer
Description de cette image, également commentée ci-après
Ada Palmer en 2017.
Naissance (40 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Ada Palmer, née le aux États-Unis, est une historienne et écrivaine américaine.

Elle est lauréate du prix Astounding du meilleur nouvel écrivain 2017 pour son premier roman Trop semblable à l'éclair, publié en mai 2016[1]. Ce livre lui vaut également d'être nommée pour le prix Hugo du meilleur roman 2017[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un ingénieur en informatique, Douglas Palmer, et d'une artiste Laura Palmer, Ada Palmer grandit à Annapolis, dans le Maryland. Elle obtient un doctorat à l'université de Harvard. Après un passage à l'université A&M du Texas, Palmer enseigne à l'université de Chicago[3]. Elle est spécialiste de la période Renaissance[4],[5].

Palmer a coécrit The Recovery of Ancient Philosophy in the Renaissance: a Brief Guide avec James Hankins en 2008. Son propre premier livre, Reading Lucretius in the Renaissance, publié en 2014, s'intéresse à Lucrèce et à son poème De rerum natura, considéré comme la plus ancienne œuvre connue à offrir une vision profane du monde, à décrire le fonctionnement de l'univers sans influence divine[6]. Elle connaît cependant pour la première fois le succès avec Terra Ignota, ambitieux projet de science-fiction dont le premier volet Trop Semblable à l'Eclair reçut dans l'ensemble de très bonnes critiques[7],[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Terra Ignota[modifier | modifier le code]

  1. Trop semblable à l'éclair, Le Bélial', 2019 ((en) Too Like the Lightning, 2016), trad. Michelle Charrier, 672 p. (ISBN 978-2-84344-958-1)
  2. Sept redditions, Le Bélial', 2020 ((en) Seven Surrenders, 2017), trad. Michelle Charrier, 544 p. (ISBN 978-2-84344-962-8)
  3. La Volonté de se battre, Le Bélial', 2021 ((en) The Will to Battle, 2017), trad. Michelle Charrier, 544 p. (ISBN 978-2-84344-975-8)
  4. (en) Perhaps the Stars, 2021
    À paraître le

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Ada Palmer » (voir la liste des auteurs).

  1. « Historian Ada Palmer's debut sci-fi novel receives acclaim, award nominations », sur Division of the Social Sciences, University of Chicago (consulté le 2 mai 2017)
  2. Katharine Trendacosta, « Here Are the 2017 Hugo Awards Finalists », sur io9 (consulté le 2 mai 2017)
  3. Heller Jason, « Science, Fiction And Philosophy Collide In Astonishing 'Lightning' », sur NPR (consulté le 2 mai 2017)
  4. Stephanie Palazzolo, « Uncommon Interview: Hugo Award Nominee Ada Palmer », The Chicago Maroon,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2017)
  5. "Progress", You Are Not So Smart, #96.
  6. Henry Farell, « The rediscovery of this writer in the Renaissance opened the way to the modern world (and, more important, the invention of political science) », Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2017)
  7. « Hypermondes (8) : Trop semblable à l'éclair, d'Ada Palmer », sur En attendant Nadeau, (consulté le 4 mars 2020)
  8. « YOZONE : Terra Ignota, livre Premier : Trop semblable à l'éclair - (Cyberespace de l'imaginaire », sur www.yozone.fr (consulté le 4 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]