Abraham Brueghel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brueghel.
Abraham Brueghel
Brueghel Abraham 01 adjusted.jpg

Bouquet de fleurs dans un vase en bronze

Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Abraham Brueghel[1] est un peintre des néerlandais, né le à Anvers et mort en 1690 à Naples.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le second fils de Jan Brueghel le Jeune (1601-1678) qui lui enseigne dès son jeune âge la peinture. Abraham se montre très doué et il réussit à vendre sa première toile à seulement quinze ans. À dix-huit ans, il se rend en Italie où il entre au service du prince Antonio Ruffio de Sicile. En 1659, il se rend à Rome où il se marie l’année suivante. Il s’installe en 1671 à Naples.

S’il suit d’abord le style de son père, Abraham se tourne vers la peinture de fleurs suivant le style de Daniel Seghers (1590-1661).

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Fruits et Fleurs, collection privée.
  • Nature morte, collection privée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres. Le nom possède différentes orthographes : Bruegel comme Pieter l'Ancien signait généralement son nom, Breughel qu'adopteront tous ses descendants et continuateurs, Brueghels ou encore Brueghels. Par souci d'homogénéité, la graphie la plus répandue a été retenue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous, vol. 2, éd. Gründ,‎ 1999 (4e éd.), 13440 p.
  • Le Siècle de Rubens, catalogue d'exposition, Bruxelles, Musées royaux des beaux-arts de Belgique, 1965, pp. 19-21.

Liens externes[modifier | modifier le code]