Jan Brueghel le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brueghel.
Jan Brueghel le Jeune
Jan Brueghel the Younger Paradise.jpg

Le Paradis (c. 1620), huile sur chêne, Gemäldegalerie, Berlin, Allemagne

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Mouvement
Père
Frère
Ambrosius Brueghel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœur
Anna Brueghel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Jan Peeter Brueghel (en)
Abraham Brueghel
Jan Baptist Brueghel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
Allégorie de Tulipomania (d), Le Paradis avec la chute d'Adam et Éve (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
La Sainte Famille avec saint Jean

Jan Brueghel le Jeune[1] est un peintre baroque flamand né en 1601 et mort en 1678.

Il est le fils de Jan Brueghel l'Ancien, petit-fils de Pieter Brueghel l'Ancien et neveu de Pieter Brueghel le Jeune.

Vers 1615, à l'âge de 14 ans, il s'associe avec son ami Antoine van Dyck, lui-même âgé seulement de seize ans, et ils créent leur propre atelier[2].

Son deuxième fils est le peintre Abraham Brueghel (1631-1690).

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1641 : Marché au poisson, collection privée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres. Le nom possède différentes orthographes : Bruegel comme Pieter l'Ancien signait généralement son nom, Breughel qu'adopteront tous ses descendants et continuateurs, Brueghels ou encore Brueghels. Par souci d'homogénéité, la graphie la plus répandue a été retenue.
  2. Brown & Vlieghe, p. 15-17

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :