Abilene (Kansas)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abilene.
Abilene
Aerial view of Abilene Kansas 09-04-2013.JPG
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
12,12 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
352 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Dickinson County Kansas Incorporated and Unincorporated areas Abilene Highlighted.svg
Démographie
Population
6 844 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
564,8 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
67410Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
20-00125Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
785Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La ville américaine d’Abilene (en anglais [ˈæbɪliːn]) est le siège du comté de Dickinson, à environ 260 km à l’ouest de Kansas City, dans l’État du Kansas.

En 1900, elle comptait 3 507 habitants. En 2010, sa population était de 6 844 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Abilene est située le long de la I-70, autoroute principale en direction de l'est du Kansas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au sud comme au nord, lors de la Guerre de Sécession, les armées se nourrissent de bétail, et Chicago créé des abattoirs géants pour nourrir l'armée du Nord, approvisionnée par le Mississippi. Au Sud, les cow-boys texans sont mobilisés et la terrible sècheresse de 1862-1863 décime des troupeaux livrés à eux-mêmes. La reprise du Mississippi par le Nord en 1863 coupe le dernier débouché des éleveurs texans, qui bradent leurs bêtes au Mexique. En 1865, près de 3,5 à 5 millions de Texas Longhorn vivaient dans l'espace entre le Rio Grande et le Rio Nueces, l'autre fleuve du Texas. En août 1867, le chemin de fer arrive à Abilene (Kansas), à la demande de Joseph McCoy et le mois suivant d'immenses troupeaux aux abattoirs de Chicago[1], région ou le Maïs a connu une expansion agricole rapide.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Le 15 avril 1871, Wild Bill Hickok devient le shérif de la ville.

Abilene devint le foyer de Dwight D. Eisenhower lorsque sa famille s'y installa, venant de Denison, au Texas, en 1892. Il y suivra l'enseignement des écoles primaire et secondaire de la localité. La bibliothèque présidentielle de Dwight D. Eisenhower est à Abilene. La ville est maintenant la dernière demeure du président Eisenhower, de sa femme, Mamie, et de l'un de ses fils.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Histoire des États-Unis depuis 1865", par Pierre Mélandri, Fernand Nathan, page 24

Source[modifier | modifier le code]