Abdelkader Benarab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdelkader Benarab
Benarab.jpg

Abdelkader Benarab

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Abdelkader Benarab (عبد القادر ابن عرب) , né à Sétif[1], est un écrivain, chercheur et journaliste algérien vivant en France.

Universitaire, docteur ès lettres de l'université Paris Sorbonne-Paris IV en 1994[2], où il a assuré une charge de cours sur la littérature de l'exil, en collaboration avec le Professeur Jean Déjeux. Chercheur associé au C.E.R.C à Paris III, (Centre d'Etude et de Recherche Comparée) , dirigé par le Professeur Jean Bessière, il travaille sur l'immigration et les questions qui touchent à l'identité et aux langues maternelles. Il est membre de la Société des gens de lettres[3] et de l'Union internationale de la presse francophone[1]. Conseiller d'édition depuis 2010 et directeur de projets de recherche aux Editions Bahaeddine à Constantine.

A collabore à plusieurs journaux francophones: El Moudjahid, El Watan, Quotidien d'Oran ( en Algérie); Le Monde (France) et des journaux arabophones : لسان الحر (Langue libre) et حوار العرب (Dialogue arabe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Les Voix de l'exil, L'Harmattan, 1996, monographie
    Ouvrage portant sur la culture de l'immigration. Préface de Jean Bessière.
  • Les Mots, L'Harmattan, 1997, poésie
    Illustré par Jean-Pierre Reveste.
  • Maghrébins de France : De 1960 à nos jours, la naissance d'une communauté, Privat, 2004, monographie
    Ouvrage réalisé sous la direction de Mohand Khellil avec la collaboration d'Abdelkader Benarab, de Michel Cadé et de Christian Lochon, qui a fait partie de la présélection du 37e Prix de l'amitié franco-arabe[4].
  • Frantz Fanon : L'Homme de rupture, Alfabarre, 2010, monographie
    Préface de Lilyan Kesteloot. Réédité aux éditions constantinoises Bahaeddine en 2011 et traduit en arabe, en anglais et en espagnol[1].
  • La Bataille de Sétif, L'Harmattan, 2011, roman
    Introduction d'Abd-el-Kader Souhabi.
  • Islam et immigration, L'Harmattan, 2013, monographie
    Préface de Paul Balta.
  • Le Souffle du Dahra, résistance algérienne de 1924 à 1962,préface de BENARAB Abdelkader, auteur, Benali Boukortt, Ed. Le Scribe/L'Harmattan, 2013
  • Les Mots, Frantz Fanon, l'Homme de rupture et la Bataille de Sétif, viennent d'être traduits en arabe avec la subvention du Ministère de la Culture algérien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Faouzi Senoussaoui, « L’histoire au centre de la fiction : La Bataille de Sétif d'Abdelkader Benarab », Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. (notice BnF no FRBNF12473987) (consulté le )
  3. « Les auteurs qui ont rejoint la SGDL », sur Société des gens de lettres (consulté le 24 avril 2013)
  4. « Écrire la Palestine - Prix de l'amitié franco-arabe 2004 », sur Babelmed (consulté le 25 avril 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]