Abdelhak El Merini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Abdelhak Lamrini)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alda Merini et Rida Lamrini.
Abdelhak El Merini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
عبد الحق المرينيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions

Abdelhak El Merini (variantes : Lamrini ou Lemrini ; en arabe : عبد الحق المريني)[1], né le à Rabat, est un historien, haut fonctionnaire et écrivain marocain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le [2] à Rabat[3], Abdelhak El Merini est l'auteur de plusieurs ouvrages et a reçu, en 1968, le Prix du Maroc du livre pour Al-Jaysh al-maghribi abra at-tarikh (« L'Armée marocaine à travers l'Histoire »), paru la même année[3].

Depuis décembre 2010, il est l'historiographe du Royaume[3], remplaçant à ce poste Hassan Aourid, et depuis octobre 2012, aussi le porte-parole du Palais royal[3]. En tant que porte-parole du Palais, après s'en être tenu à des communiqués de presse, il s'est exprimé pour la première fois dans un article — via le quotidien arabophone londonien Acharq Al-Awsat — en juillet 2013[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « El Merini » est la transcription de l'arabe utilisée sur son site personnel ou sur le site de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, tandis que « Lamrini » est celle qui apparaît sur les sites gouvernementaux marocains et que « Lamrini » et « Lemrini » se rencontrent dans la presse francophone du pays. Par ailleurs, sa notice sur le site de la Bibliothèque nationale de France indique que « al-Marīnī, ʿAbd al-Ḥaqq [est la] forme internationale système ISO de translittération simplifiée […] arabe ».
  2. « Marīnī, ʿAbd al-Ḥaqq al- (1934-....) », sur Catalogue général LABS de la Bibliothèque nationale de France (consulté le 27 juillet 2015)
  3. a b c et d « Le Souverain nomme M. Abdelhak Lamrini porte-parole du Palais Royal », L'Opinion,‎ (lire en ligne)
  4. « Première : Le porte-parole du Palais s'exprime dans la presse », sur H24 Info avec Le Figaro,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Interviews :
    • « Abdelhak Lamrini, chef de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie, vient de publier un Guide des compétences marocaines. Entretien. "L'écriture, ma seule passion" », Maroc Hebdo,‎ (lire en ligne)
      Propos recueillis par Jaouhar Lamguili.
    • « Abdelhak Lamrini, historiographe du Royaume et conservateur du Mausolée Mohammed V : "L'allégeance : un pacte constitutionnel fondé sur la concertation, la cohésion et la loyauté mutuelle entre le Souverain et le peuple" », Al Bayane,‎ s.d. (lire en ligne)
      Abdelhak El Merini étant alors déjà historiographe du Royaume, cette interview est forcément postérieure à sa nomination à ce poste en décembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]