Al Bayane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant la presse écrite image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant la presse écrite et le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Al Bayane
(Le Manifeste)

Pays Drapeau du Maroc Maroc
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Informations générales
Diffusion 5.000/ ventes effectives en 2010 = 2329[1] ex.
Fondateur Nadir Yata (fils du leader du PPS, premier rédacteur en chef jusqu'à sa mort)[2]
Date de fondation 1972 (hebdomadaire), 1975 (quotidien)[2]
Ville d’édition Casablanca

Directeur de publication Mahtat Rekas[3]
Rédacteur en chef Driss Aissaoui[3]
Site web http://www.albayane.press.ma

Al Bayane (arabe : البيان, Le Manifeste) est le quotidien francophone du Parti du progrès et du socialisme, l'ex-parti communiste marocain. Son homologue en arabe est Bayane Al Yaoume.

En 2013, le quotidien Al Bayane crée le premier prix littéraire Franco-Marocain. Le prix créé par Omri Ezrati, chroniqueur littéraire au journal, est parrainé par l'écrivain français Gilles Paris.

Prix Al Bayane 2013[modifier | modifier le code]

Le premier Prix Al Bayane a récompensé le les lauréats suivants :

  • Prix Spécial du Jury : Pascal Marmet pour son roman Le Roman du Parfum aux Éditions du Rocher
  • Prix du roman 2013 : Janine Boissard pour son roman Chuuut ! aux éditions Robert Laffont
  • Prix du premier roman 2013 : Jean-Fabien pour son roman Le journal d'un écrivain sans succès aux éditions Paul&Mike
  • Prix de la poésie 2013 : Maram Al Masri pour son recueil Elle va nue, la liberté aux éditions Bruno Doucey

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Middle East and North Africa 2004, p.870
  2. a et b Gilles Kraemer, La presse francophone en Méditerranée: Regain et perspectives, Maisonneuve et Larose, 2001, p.24
  3. a et b Ministère de la Communication, La presse marocaine

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]