ISO 233-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La norme ISO 233-2:1993 est une norme destinée à faciliter le traitement de l’information bibliographique (catalogues, index, références) et notamment à garantir autant que possible la cohérence des index des termes translittérés de l’arabe. Cette exigence de cohérence n'était pas satisfaite par la mise en œuvre de la norme internationale ISO 233.

En principe, la translittération doit se faire caractère par caractère : chaque caractère de l’alphabet arabe est donc rendu par un caractère et un seul de l’alphabet latin, avec l’adjonction éventuelle de caractères diacritiques.

Cas des lettres simples[modifier | modifier le code]

N° Ordre Arabe Unicode du caractère arabe Latin majuscule Unicode Latin majuscule Latin minuscule Unicode Latin minuscule Remarques
1 ا 0627 Voir remarques pour les voyelles
2 ء 0621 ʾ 02BE ʾ 02BE
3 ب 0628 B 0042 b 0662
5 ت 062A T 0042 t 0662
5 ث 062B 1E6E 1E6F
6 ج 062C Ǧ 01E6 ǧ 01E7
7 ح 062D 1E24 1E25
8 خ 062E 0048 puis 0331 1E96
9 د 062F D 0044 d 0064
10 ذ 0630 1E0E 1E0F
11 ر 0631 R 0052 r 0072
12 ز 0632 Z 005A z 007A
13 س 0633 S 0053 s 0073
14 ش 0634 Š 0160 š 0161
15 ص 0635 1E62 1E63
16 ض 0636 1E0C 1E0D
17 ط 0637 1E6C 1E6D
18 ظ 0638 1E92 1E93
19 ع 0639 ʿ 02BF ʿ 02BF
20 غ 063A Ġ 0120 ġ 0121
21 ف 0641 F 0046 f 0066
22 ق 0642 Q 0051 q 0071
23 ك 0643 K 004B k 006B
24 ل 0644 L 004C l 006C
25 م 0645 M 004D m 006D
26 ن 0646 N 004E n 006E
27 ه 0647 H 0048 h 0068
27a ة 06C3 0054 puis 0308 1E97
28 و 0648 W 0057 w 0077
29 ي 064A Y 0059 y 0079

Autres cas[modifier | modifier le code]

  • La lettre ء (ḥamzaẗ) est restituée par ʾ quel que soit son éventuel support, mais à l’initiale d’un mot, la ء n’est pas restituée.
    • المسؤول ⇒ al-masʾūl
    • الهيئة ⇒ al-hayʾaẗ
    • الأمير ⇒ al-amīr
  • Pour aider à la lecture du texte translittéré, les voyelles sont restituées ( َ=a ;  ُ=u ;  ِ=i) mais le sukun et les voyelles ayant dans les formes nominales une valeur seulement flexionnelles à la fin d’un mot sont omises en translittération.
  • La šaddaẗ  ّ est restituée par le redoublement du caractère latin.
    • مكّة ⇒ Makkaẗ
  • Les prépositions (li, bi, ka) ainsi que les conjonctions wa ou fa, que la graphie arabe joint au mot qui suit, en sont séparées dans la translittération par un trait d’union.
    • لسمير ⇒li-Samīr
    • تاريخ العلوم وتصنيفها في العالم الإسلامي ⇒ Tārīẖ al-ʿulūm wa-taṣnīfihā fī al-ʿālam al-islāmī
  • L’article défini ال quel qu’en soit la vocalisation est restitué al-, mais la disparition de l’alif entraîne la disparition du a en translittération (par ex. avec la préposition ل)
    • بالقاهرة ⇒ bi-al-Qāhiraẗ
    • للأمير ⇒ li-l-amīr
  • Les lettres ى‎, ي‎, و‎, ا lorsqu’elles jouent le rôle de lettre de prolongation, sont restituées respectivement á ; ī ; ū ; ā (donc à l’aide d’un signe indiquant la prolongation s’appuyant sur la voyelle).
    • À noter que l’alif suscrit est restitué par un circonflexe : الله devient Allâh.
    • الفارابي ⇒ al-Fārābī
    • الشرق الأدنى ⇒ al-Šarq al-adná
  • Dans les autres cas, les lettres ي et و sont restituées respectivement y et w.
    • الولاية ⇒ al-wilāyaẗ

Références[modifier | modifier le code]