Aalbeke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Belgique
Cet article est une ébauche concernant une localité de Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aalbeke
L’église Saint-Corneille
L’église Saint-Corneille
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Courtrai
Commune Courtrai
Code postal 8511
Zone téléphonique 056
Démographie
Population 2 924 hab. (31/12/2006)
Densité 408 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 47′ Nord 3° 14′ Est / 50.783, 3.233
Superficie 717 ha = 7,17 km2
Localisation
Localisation d'Aalbeke au sein de Courtrai
Localisation d'Aalbeke au sein de Courtrai

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

Voir sur la carte administrative de Flandre-Occidentale
City locator 14.svg
Aalbeke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Aalbeke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Aalbeke

Aalbeke est une section de la ville belge de Courtrai située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. Jusqu'en 1977, c'était une commune à part entière. En picard, elle se nomme Ôbèke.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aalbeke se trouve 6 kilomètres au sud-ouest du centre-ville de Courtrai et est limitrophe de Marke, Rollegem, Mouscron (section de commune), Rekkem et Lauwe[1].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Source[2] : INS - Remarque : 1806 - 1970 = recensements ; 1977 et 2003 = nombre d'habitants au 1er janvier.

Transports[modifier | modifier le code]

L'échangeur d'Aalbeke, au croisement de la E17 et de la E403, se trouve à proximité du village.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Aalbeke apparaît pour la première fois dans un document en 1136 sous le nom d'Albecca.

Anciens bourgmestres d'Aalbeke[modifier | modifier le code]

  • Jacob van de Kerckhove (1679 - 1699)
  • Willem de Schynckele (1699 - 1706)
  • Joost Cannaert (1706 - 1717)
  • Cornelius van den Bulcke (1717 - 1734)
  • Noël de Praetere (1734 - 1740)
  • Jan Lesaege (1748 - 1755)
  • Pieter Cannaert (1755 - 1761)
  • Jan van den Bulcke (1761 - 1763)
  • Jan-Baptist de Kimpe (1763 - 1775)
  • Pieter Cannaert (1775 - 1789)
  • Antoon-Frans Lienaert (1789 - 1792)
  • Jan de Kimpe (1792 - 1798)
  • Pieter Lerouge (1798 - 1808)
  • Jan-Baptist Cannaert (1808 - 1815)
  • Jan-Jacob Cottignies (1815 - 1829)
  • Joseph-Bernard Berton (1829 - 1842)
  • Honoré Dufaux (1843 - 1852)
  • Pieter-Jan Margo (1852 - 1857)
  • Victor Pycke (1858 - 1868)
  • Jean-Louis Mullier (1868 - 1895)
  • Henri Bonte (1896 - 1931)
  • Henri Castel (1931 - 1932)
  • Edward Torreele (1933 - 1939)
  • Alphons Ovaere (1942 - 1944)
  • René Bonte (1944 - 1946)
  • Georges Gheysen (1946)
  • René Vanhoenackere (1947 - 1964)
  • Georges Neirynck (1965 - 1976)

Curiosités[modifier | modifier le code]

Aalbeke.- le Hoogmolen,
  • Aalbeke offre de vastes panorama sur les vallées de la Lys et de l'Escaut ;
  • les châteaux de Allart et Sterre, le Wit Kasteel ;
  • le Hoogmolen, un moulin à vent en bois classé, datant de 1717 ;
  • l'église Saint-Corneille (Sint-Cornelius Kerk), sur la place du village. Les reliques de saint Corneille font trois fois le tour de l'église lors d'une procession. Le nombre de participants est estimé à plus de mille. Chaque année, des centaines d'habitants du quartier écrivent pour entrer dans la confrérie de Saint Corneille.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du nord.
  2. Page d'accueil de l'INS