International Collegiate Programming Contest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logo du concours

L’International Collegiate Programming Contest (abrégé en ICPC) est un concours annuel de programmation compétitive ouvert aux étudiants. À l’origine américain, il rassemble aujourd’hui des universités du monde entier. L'édition 2019 du concours et ses sélections régionales ont vu s'affronter 58 963 étudiants de 3406 universités dans 104 pays[1]. Le concours était originellement organisé par l'ACM (Association for Computing Machinery) mais n'est plus lié à l'ACM depuis 2018.

Principe[modifier | modifier le code]

Le concours ICPC est un concours par équipe. Chaque équipe est formée de trois personnes, mais ne peut utiliser qu’un ordinateur[2].

Lors de la compétition, les équipes reçoivent une dizaine de problèmes de nature algorithmique et disposent de cinq heures pour en résoudre le plus possible. Concrètement, la résolution d’un problème consiste à écrire un programme en C, C++, Java, Python (version 2 ou 3) ou Kotlin qui est ensuite vérifié automatiquement sur un ensemble de données test. Lorsque le programme est incorrect, l’équipe peut soumettre une autre solution mais est pénalisée en temps.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le concours est organisé en plusieurs étapes. La première phase consiste en une sélection "régionale" (chaque région pouvant comporter plusieurs pays) : en 2017-2018, il y avait 69 telles sélections[3], qui fédèrent parfois plusieurs sous-sélections plus locales. Une centaine d’équipes est ainsi sélectionnée pour la finale, qui a lieu chaque année dans une université différente.

Entre 2000 et 2018, l'Université d'État en technologie de l’information, mécanique et optique de St-Pétersbourg ITMO en Russie[4] a remporté le concours 7 fois, l'Université d'État de Saint-Pétersbourg l'a remporté 4 fois, l'Université d'Etat de Moscou l'a remporté 9 fois et l'Université Jiao-tong de Shanghai en Chine l'a remporté trois fois. Ces victoires correspondent à des pays où le concours a une reconnaissance importante[5].

Participants célèbres[modifier | modifier le code]

Beaucoup d'anciens finalistes de l'ICPC ont réalisé des exploits dans l'industrie du logiciel et la recherche. On peut citer Adam D'Angelo, ancien CTO de Facebook et fondateur de Quora, Nikolaï Dourov, co-fondateur de Telegram, Matei Zaharia, créateur d'Apache Spark, Tony Hsieh, PDG de Zappos et Craig Silverstein, premier employé de Google.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]