911 (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 911 (homonymie).
Al Poling
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Alfred Poling
Nom de ring
911[1]
Al The Sledgehammer[1],[2],[3]
Big Al[4],[5],[6]
Sledge Hammer[7]
Tombstone[1],[8],[9]
Nationalité
Naissance
Taille
6 8 (2,03 m)[1]
Poids
140 kg (309 lbs)Voir et modifier les données sur Wikidata
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Alfred Poling (né le 22 janvier 1957), plus connu sous le nom de 911, est un catcheur (lutteur professionnel) américain semi-retraité, ayant travaillé à la Extreme Championship Wrestling de 1994 à 1996.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Poling est entraîné par Larry Sharpe. Il débute en 1990 en catchant dans les circuits indépendants sous le pseudonyme « Al the Sledgehammer »[2],[3].

Extreme Championship Wrestling (1994-1996)[modifier | modifier le code]

Poling a atteint une visibilité nationale à l'Eastern Championship Werstling au milieu des années 1990. Il a commencé comme un « gardien » anonyme de Sabu le 18 janvier 1994 dans un épisode de Eastern Championship Werstling en battant Chad Austin.

Il rejoint la Stable Dangerous Alliance de Paul Heyman avec Sabu et The Tazmaniac. Sa gimmick est celle d'un homme de main représentant l'attitude « extrême ». Il est nommé 911 lors de l'épisode The Line was Crossed le 5 février, lorsqu'il bat Chad Austin dans un match revanche. En tant que Monster, il porte régulièrement des chokeslams sur des adversaires ou des participants aux shows à la moindre provocation, ce qui l'a rendu rapidement populaire en en faisant un favoris[10]. Il reçoit sa première opportunité pour un titre de l'ECW lors de l'épisode When Worlds Collide quand il affronte Mikey Whipwreck pour le ECW World Television Championship mais est disqualifié après avoir porté un chokeslam sur l'arbitre. Il entre en rivalité avec Mr Hughes qu'il bat à Hardcore Heaven. Le 27 août, lors du NWA World Title Tournament, un tournoi déterminant le porteur du titre de champion de la NWA, alors vacant. Il bat Doink the Clown en quart de finale après 4 chokeslams, avant de perdre contre 2 Cold Scorpio en demi-finale[11]. Il termine l'année en battant The Pitbulls dans un Handicap match lors de Holyday Hell. Poling reçoit le titre de Rookie of the Year de la part du Pro Wrestling Illustrated, dû à son immense popularité à la ECW en 1994.

Poling a deux matchs importants en 1995. Il bat Ron Simmons à Hostile City Showdown et Jim Steele à Barbed Wire, Hoodies and Chokeslams. En 1996, lors de House Party, 911 fait équipe avec Rey Mysterio Jr. et battent The Eliminators dans un match par équipe qui sera son dernier match à la ECW. Il sera impliqué dans une bagarre avec Taz après le match dans une feud naissante, mais elle a été annulée après que Poling quitte la fédération au début de l'année 1996 après une dispute en coulisse avec Paul Heyman concernant le traitement de l'équipe technique par le premier[12]. Sandman et Raven évoquent un conflit d'égo venant du fait que Poling voulait un plus grand rôle, mais Heyman considèrait qu'il ne savait pas assez bien catcher et que c'est pour cela qu'il ne lui faisait porter que des chokeslams[13],[14].

World Championship Wrestling (1996-1997)[modifier | modifier le code]

Poling catche à la World Championship Wrestling (WCW) en 1996 et 1997 sous le nom de Tombstone[8], Sledge Hammer[7] et Big Al[4],[5],[6]. Poling ne reprend pas son rôle de Big Al lors de sa feud avec Tank Abbott au début des années 2000. Il est alors interprété par Alexander Gerke[15],[16].

Retour à la ECW (1998)[modifier | modifier le code]

En 1998, Poling retourne à la ECW pour le show UltraClash à Philadelphie pour porter un chokeslam à Bill Wiles. Il est alors accompagné de son manager Judge Jeff Jones qui proclame 911 comme le vrai géant du catch professionnel. Ils sont interrompus par Spike Dudley et prennent part à un match improvisé que Poling perd en moins d'une minute.

Circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, 911 apparaît à la Jersey All Pro Wrestling dans le New Jersey et remporte le championnat poids-lourds de la JAPW à deux reprises. Il participe au show A War Renewed de la fédération Pro-Pain Pro Wrestling le 29 juin 2002, à Philadelphie en Pennsylvanie, en interférant dans un match après une demande de Tod Gordon et Sabu de porter un chokeslam sur le Sandman (qui venait de trahir son partenaire Bill Alfonso). Lors du show Hardcore Homecoming, il porte un chokeslam respectivement sur Danny Doring et Roadkill[1],[17]. Il catche à la New York Wrestling League en 2008.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Poling réside à West Creek dans le New Jersey.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All American Wrestling Alliance
    • AAWA Heavyweight Championship (1 fois)
  • New Jack City Wrestling
    • NJCW Heavyweight Championship (2 fois)
  • NWA New Jersey
    • NWA New Jersey State Heavyweight Championship (2 fois)
    • NWA World Light Heavyweight Championship (1 fois)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) « 911's OWOW profile », sur Online World of Wrestling (consulté le 13 juillet 2018).
  2. a et b (en) Steve Appenrodt, « The Wrestling Booking Sheet - Issue #291 », (consulté le 13 juillet 2018).
  3. a et b (en) [vidéo] IWA Championship Wrestling - Derrick "Starfire" Dukes vs Al "The Sledge Hammer" sur YouTube.
  4. a et b (en) Épisode WCW Saturday Night de la série WCW Saturday Night. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne TBS.
  5. a et b (en) Épisode WCW Saturday Night de la série WCW Saturday Night. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne TBS.
  6. a et b (en) Épisode WCW Saturday Night de la série WCW Saturday Night. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne TBS.
  7. a et b (en) Épisode WCW Saturday Night de la série WCW Saturday Night. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne TBS.
  8. a et b (en) Épisode WCW Monday Nitro de la série WCW Monday Nitro. Diffusé pour la première fois le sur la chaîne TNT.
  9. (en) « 911 - Wrestlers Database » (consulté le 13 juillet 2018).
  10. (en) SLAM! Wrestling Staff, « SLAM! Speaks: What we miss about ECW » (version du 7 février 2017 sur l'Internet Archive).
  11. (en) Scott E. Williams (préf. Shane Douglas, photogr. George Tahinos), Hardcore History: The Extremely Unauthorized Story of ECW, Sports Publishing, (réimpr. 2016) (1re éd. 2011), 288 p. (ISBN 978-1613210413), chap. 5.
  12. (en) Scott E. Williams (préf. Shane Douglas, photogr. George Tahinos), Hardcore History: The Extremely Unauthorized Story of ECW, Sports Publishing, (réimpr. 2016) (1re éd. 2011), 288 p. (ISBN 978-1613210413), chap. 10.
  13. (en) [vidéo] The Sandman on 911's Ego Destroying His Own Career sur YouTube.
  14. (en) [vidéo] Raven on Why Paul Heyman Fired 911 sur YouTube.
  15. (en) « Big Al », sur The Internet Wrestling Database (consulté le 19 juillet 2018).
  16. (en) Alex Gerke sur l’Internet Movie Database.
  17. (en) "Bloodthirsty" Bob Kapur, « Hardcore Homecoming a memorable night », sur Slam Sports (consulté le 24 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]