Billet de 20 francs Pêcheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 20 francs Pêcheur)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 20 francs.

20 francs Pêcheur

Pays officiellement utilisateurs Drapeau de la France France
Valeur 20 francs
Largeur 130 mm
Hauteur 80 mm
Caractéristiques de sécurité

Recto

20 francs Pêcheur, Face recto
Design Un pêcheur, Concarneau
Créateur Lucien Jonas, Camille Beltrand, Clément
Date de création 12 février 1942

Verso

20 francs Pêcheur, Face verso
Design Deux bretonnes, Penmarch
Créateur Lucien Jonas, Camille Beltrand, Clément
Date de création 12 février 1942

Chronologie

Le 20 francs Pêcheur est un billet de banque français créé le 12 février 1942, émis à partir du 17 décembre 1942 par la Banque de France[1]. Il fait suite au 20 francs Travail et Science.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce billet qui prend pour thème la Bretagne, appartient à la série « métiers et régions » décidée par le Conseil général de la Banque de France, série qui engendra, en pleine Occupation, quelques polémiques (voir le 5 francs Berger).

Il est à noter que, dès le 21 juin 1940, le taux de change fixé arbitrairement par le Reich allemand s'établissait à 20 francs pour 1 reichsmark.

Imprimé de 1942 à 1950, ce billet est progressivement retiré de la circulation à compter du 13 novembre 1950, remplacé par la nouvelle pièce de 20 francs Guiraud jaune, laquelle sera remplacée en 1960 par la pièce de 20 centimes.

Il cesse d'avoir cours légal le 1er janvier 1963 et il faut attendre 1981 pour voir apparaître un nouveau billet de 20 francs français, le « Debussy ».

Description[modifier | modifier le code]

Peint par Lucien Jonas dans des tons polychromes à dominante rouge et marron, gravé par Camille Beltrand et Clément.

On trouve au recto, à droite, un pêcheur habillé d'un caban et tirant un cordage à côté de son filet sur fond de port de Concarneau ; deux lottes maintenues par la queue sont disposées sur les deux bords extérieurs.

Au verso, à gauche, en des tons polychromes parfaitement équilibrés, deux bretonnes en coiffe chargées de paniers de légumes et de fruits (citrouille, tomates, artichauts, oignons, pommes) dont l'une embrasse une petite fille sur fond d'église et à côté du calvaire de Penmarch.

Le filigrane blanc représente le visage d'Anne de Bretagne vu de profil. C'est la première fois qu'une femme célèbre apparaît sur une billet français[2].

Les dimensions sont de 130 mm x 80 mm.

Remarques[modifier | modifier le code]

Il existe des versions satiriques détournées de ce billet comme on peut le voir ici.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ces différentes dates proviennent du calendrier officiel de la Banque de France établissant les créations, émissions et retraits de tous les billets français. En ligne le 15 mai 2012.
  2. Cahier anecdotique de la Banque de France, n° 25, 2006.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Musée Carnavalet : L'art du billet. Billets de la Banque de France 1800-2000, Banque de France/Paris-Musées, 2000 - ISBN 978-2879004877 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Claude Fayette, Les billets de la Banque de France et du Trésor (1800-2002), C. Fayette Éd., 2003 - ISBN 978-2951634312 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Tristan Gaston-Breton : Indispensable Billet. Petites et grandes histoires du billet de banque en France, Le Cherche midi, 2007 - ISBN 978-2-7491-0444-7
  • M. Kolsky, J. Laurent et A. Dailly : Les Billets de France, 1707-2000, coll. "Histoire du papier-monnaie français", Les éditions du Landit, 2009 (ISSN 3-607926-090329)