Île aux Hoplias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Île aux Hoplias
Pointe occidentale de l'île.
Pointe occidentale de l'île.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Aucun
Localisation Loire
Coordonnées 47° 24′ 28″ N, 0° 46′ 37″ E
Superficie 0,8 km2
Géologie Île fluviale
Administration
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Communes La Ville-aux-Dames
Autres informations
Fuseau horaire UTC+01:00
Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire
(Voir situation sur carte : Indre-et-Loire)
Île aux Hoplias
Île aux Hoplias
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Île aux Hoplias
Île aux Hoplias
Îles en France

L'île aux Hoplias est une île sur la Loire, en France, appartement administrativement à La Ville-aux-Dames.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un îlot sableux de moins de 500 m de long sur une largeur d'environ 100 m, le long de la rive gauche de la Loire. Il est délimité par deux cordons de sable émergés en période d'étiage.

Histoire[modifier | modifier le code]

En novembre 1971, un colloque a lieu à Tours sur le thème des « Îles de la Loire ». C'est dans ce cadre que plusieurs de ses participants visitent une petite île à La Ville-aux-Dames. Ils y constatent la présence d'une colonie importante du coléoptère Hoplia coerulea. L'un des entomologiste demande, peu de temps avant sa mort, que l'île soit baptisée du nom de l'insecte ; sa demande est acceptée à titre d'hommage posthume[1].

Hoplia coerulea, qui fréquente les limons vaseux des cours d'eau, a été utilisée jusqu'au début du XXe siècle en Touraine par les plumassiers en tant que décoration complémentaire de leur parure. Les jeunes gens en faisaient également monter en bijou qu'ils offraient à leur fiancée[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marie Couderc, La Touraine insolite : deuxième série, Chambray-lès-Tours, CLD, , 235 p. (ISBN 2-854-43211-8).
  • J .Hesse, L'île aux Hoplias en Loire tourangelle, in Études Ligériennes no 11, p. 187-196, 1 carte, 1974.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Couderc 1990, p. 15.
  2. Couderc 1990, p. 16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]