Évregnies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Evregnies
(nl) Evernijs
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Tournai-Mouscron
Commune Estaimpuis
Code postal 7730
Zone téléphonique 056
Démographie
Gentilé Evregnien(ne)[1]
Population 903 hab. (30/12/2000)
Densité 236 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 42′ nord, 3° 17′ est
Superficie 383 ha = 3,83 km2
Localisation
EvregniesLocation.svg
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Evregnies
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Evregnies
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Evregnies
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Evregnies

Evregnies (en néerlandais : Evernijs) est une section de la commune belge d'Estaimpuis, située en Wallonie picarde et en Flandre romane dans la province de Hainaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de l'ancien village d'Evregnies

Evregnies est déjà mentionné au 12e siècle comme Iuregniis en Eureniis, dérivé du nom germain "Eburo" et le suffixe "-iniacas", ce qui veut dire propriété d'Eburo. Cela a abouti au mot néerlandais d'Evernijs.

Evregnies est une commune jusqu'à la fusion des communes de 1977 lorsqu'elle fut regroupée à Estaimpuis. Evregnies, comme Estaimpuis et d'autres villages, appartenait à l'origine à la zone néerlandophone, mais s'est francisé aux cours des années.

Église Saint-Vaast à Évregnies


Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 34.