Épithélium intestinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'épithélium intestinal est la couche de cellules qui recouvre les villosités de l'intérieur de l'intestin et qui fait la liaison entre l'intérieur de l'intestin et l'intérieur de l'organisme.

Cet épithélium est de type prismatique unistratifié (ou simple) à plateau strié.

Cellules spéciales[modifier | modifier le code]

Les entérocytes[1], des cellules hautes et étroites, aux noyaux allongés à chromatine dispersée. Leur pôle apical est pourvu de microvillosités afin d'augmenter la surface de contact extérieure. Leur rôle est un rôle d'échange (absorption de petites molécules, d'ions et d'eau).

Les cellules caliciformes[2] : ce sont des cellules glandulaires à mucus avec un noyau refoulé à la base. La partie supérieure contient le cytoplasme chargé de mucus. Celui-ci apparait blanc au microscope s'il n'est pas mis en évidence, rouge via mucicarmin ou à la coloration PAS et bleu via le bleu alcian. Leur rôle est de lubrifier et protéger l'épithélium avec son mucus.

Les lymphocytes intraépithéliaux.

Les cellules souches.

Les cellules de Paneth au fond des villosités intestinales.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]