Émile Raunié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Raunié
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
Formation
Activité

Marie-André-Alfred-Émile Raunié[1], né le à Gruissan, et mort le , est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié ès lettres, il obtient en 1878 le diplôme d'archiviste-paléographe avec la thèse, Les Institutions municipales de Narbonne au Moyen-âge (1229-1508).

Il est par la suite rédacteur au ministère de l'Instruction publique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1879 - Études administratives : le dépôt légal.
  • 1879-1884 - Chansonnier historique du XVIIIe siècle. (Recueil Clairambault-Maurepas), 10 volumes. Lire vol. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, et 10
  • 1881 - Souvenirs et correspondance de Madame de Caylus. Lire en ligne
  • 1884 - Mémoires et réflexions sur les principaux évènements du règne de Louis XIV, par le marquis de La Fare.
  • 1888 - La réforme de l'instruction nationale et le surmenage intellectuel. lire en ligne
  • 1890-1899 - Épitaphier du vieux Paris. 3 volumes, dans l'Histoire générale de Paris.

Source[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]