Élection présidentielle yéménite de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2006 Drapeau du Yémen Next Yemeni presidential election Suivant
Élection présidentielle yéménite de 2012
Type d’élection Présidentielle
Corps électoral et résultats
Inscrits 10 243 364
Votants 6 635 192
64,78 %
Votes valables 6 621 921
Votes nuls 13 271
Abd Rabbuh Mansur Hadi 2013.jpg Abd Rabbo Mansour Hadi – CGP
Voix 6 621 921
100 %
Président de la République du Yémen
Sortant Élu
Ali Abdallah Saleh
CGP
Abd Rabbo Mansour Hadi
CGP

L'élection présidentielle yéménite s'est déroulée le [1], suite à la contestation nationale sur la manière de gouverner d'Ali Abdallah Saleh. Un accord de transfert du pouvoir est alors mis en place prévoyant le départ du président Saleh[2], son vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi lui succédant et une élection présidentielle devant se tenir[3].

Abd Rabbo Mansour Hadi est le seul candidat à cette élection, et son mandat doit durer en théorie deux ans[4]. Il ne lui est pas nécessaire d'obtenir un quelconque quota de voix ; il sera élu s'il obtient au moins une voix[5]. Le scrutin est ainsi décrit comme « symbolique »[6].

L'élection a été entachée de violences. À Aden, « la moitié des bureaux de vote » auraient été fermés en raison d'attaques de séparatistes du Mouvement du Sud, qui ont pris le contrôle de certains de ces bureaux, « incendiant des urnes et des bulletins ». Dans d'autres, des militaires assurent la sécurités. Des échanges de tirs ont fait quatre morts : un enfant de dix ans, un policier, un soldat, et un autre homme sans plus de précision[6].

Abd Rab Mansour Hadi est déclaré vainqueur à 99,8 % le [7] et prête serment devant le Parlement le lendemain 25 février[8].

Le , Ali Abdallah Saleh cède officiellement le pouvoir à son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]