Élection du Conseil de sécurité des Nations unies de 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection du Conseil de sécurité des Nations unies de 2013
Membres pour le mandat 2014-2016
Postes à élire 5 (des 10) sièges non permanents au Conseil de sécurité des Nations unies
Carte
Membres du Conseil de sécurité des Nations unies pour l'année 2014.
Membres sortants Futurs membres
Drapeau du Maroc Maroc (Afrique)
Drapeau du Togo Togo (Afrique)
Drapeau du Guatemala Guatemala (Amérique latine et les Caraïbes)
Drapeau du Pakistan Pakistan (Asie-Pacifique)
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan (Europe orientale)
Drapeau du Nigeria Nigeria (Afrique)
Drapeau du Tchad Tchad (Afrique)
Drapeau du Chili Chili
(Amérique latine et les Caraïbes)
Drapeau de la Jordanie Jordanie
(Asie-Pacifique)
Drapeau de la Lituanie Lituanie
(Europe orientale)

La 69e élection du Conseil de sécurité des Nations unies a eu lieu le pendant la 68e session de l’Assemblée générale des Nations unies au siège des Nations unies à New York. Cette élection consistait en le renouvellement de cinq des dix sièges non permanents du Conseil, les nouveaux membres étant élus pour un mandat de deux ans commençant le et s'achevant le . Les cinq sièges permanents, comme l'indique leur dénomination, ne sont pas concernés par cette élection.

Règles[modifier | modifier le code]

Cinq États membres de l'Organisation des Nations unies sont élus pour un mandat de deux ans démarrant le . L'élection commence, comme chaque année, le 16 octobre de l'année précédente et continue dans chaque groupe jusqu'à ce qu'une majorité des deux tiers soit atteinte.

Répartition des sièges à pourvoir[modifier | modifier le code]

2014 étant une année paire, les cinq sièges à élire sont répartis comme suit :

Candidats[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique latine et les Caraïbes[modifier | modifier le code]

Asie-Pacifique[modifier | modifier le code]

Europe de l’Est[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un État arabe est élu chaque année pour un siège en raison de la coutume d'un « siège arabe » officieux. Ce siège est obtenu grâce à la rotation entre les pays arabes des groupes Afrique et Asie-Pacifique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) « Security Council Elections 2013 », Security Council Report,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Oluwarotimi Abiodun, « Security Council Poll: Nigeria knows fate tomorrow », Leadership,‎ (lire en ligne)
  3. a b c d e et f (en) « First Timers Chad, Georgia, Lithuania and Saudi Arabia Among Those Vying for UNSC Seats in 2014-15 », sur UN Tribune, (consulté le 21 octobre 2013)
  4. (es) « La candidatura de Chile al Consejo de Seguridad y el proceso de La Haya », La Primera,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Saudi Arabia scheduled to be UNSC non-permanent member for 2014-15 », Kuwait News Agency,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Saudi Arabia turns down UN Security Council seat », BBC,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « UN General Assembly sets Dec. 6 election to choose Jordan for 2-year Security Council seat », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Georgia will not nominate its candidacy for non-permanent members of UN Security Council by 2014 », Trend,‎ (lire en ligne)
  9. « La Lituanie élue au Conseil de sécurité des Nations Unies », Président de la République de Lituanie,‎ (lire en ligne)