Élection du Conseil de sécurité des Nations unies de 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection du Conseil de sécurité des Nations unies de 2016
Membres pour le mandat 2017-2019
Postes à élire 5 (des 10) sièges non permanents au Conseil de sécurité des Nations unies
Membres du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2017-2019.
Membres sortants Membres entrants
Drapeau de l'Angola Angola (Afrique)
Drapeau du Venezuela Venezuela (Amérique latine et les Caraïbes)
Drapeau de la Malaisie Malaisie (Asie-Pacifique)
Drapeau de l'Espagne Espagne (Europe occidentale et autres)
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (Europe occidentale et autres)
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie (Afrique)
Drapeau de la Bolivie Bolivie (Amérique latine et les Caraïbes)
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan (Asie-Pacifique)
Drapeau de l'Italie Italie puis Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Europe occidentale et autres)
Drapeau de la Suède Suède (Europe occidentale et autres)

La 72e élection du Conseil de sécurité des Nations unies a eu lieu le [1],[2] pendant la 70e session de l’Assemblée générale des Nations unies au siège des Nations unies à New York. Cette élection consiste à renouveler cinq des dix sièges non permanents du Conseil, les nouveaux membres étant élus pour un mandat de deux ans commençant le et s'achevant le . Les cinq sièges permanents, comme l'indique leur dénomination, ne sont pas concernés par cette élection. Les sièges à renouveler sont :

  • un pour l'Afrique ;
  • un pour le groupe Asie-Pacifique ;
  • un pour l'Amérique latine et les Caraïbes ;
  • deux pour le groupe Europe occidentale et autres.

Ce sera la première fois que l'élection des membres non permanents du Conseil de sécurité se tiendra en juin. Le , l'Assemblée générale a adopté la résolution 68/307[3] pour déplacer les élections à six mois du début du mandat des membres nouvellement élus.

Candidats et élection[modifier | modifier le code]

Groupe Afrique[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie[4]
  • Drapeau du Kenya Kenya, candidature retirée en janvier 2016 au profit de l'Éthiopie.
  • Drapeau des Seychelles Seychelles[5], candidature retirée en faveur de l'Éthiopie le 16 janvier 2016[6].

Groupe Asie-Pacifique[modifier | modifier le code]

Groupe Europe occidentale et autres[modifier | modifier le code]

Groupe Amérique latine et Caraïbes[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Groupes Afrique et Asie-Pacifique[modifier | modifier le code]

Résultats pour les groupes Afrique et Asie-Pacifique
Membre 1er tour 2d tour
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 185 -
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 113 138
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande 77 55
Abstentions 1 0
Majorité requise 127 129

Groupe Amérique latine et Caraïbes[modifier | modifier le code]

Résultats pour le groupe Amérique latine et Caraïbes
Membre 1er tour
Drapeau de la Bolivie Bolivie 183
Drapeau de la Colombie Colombie 1
Drapeau de Cuba Cuba 1
Abstentions 8
Majorité requise 124

La Colombie et Cuba n'ont pas fait campagne avant de se présenter le jour même de l'élection.

Groupe Europe occidentale et autres États[modifier | modifier le code]

Résultats pour le groupe Europe occidentale et autres États
Membre 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour 5e tour
Drapeau de la Suède Suède 134 - - - -
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 125 99 96 96 95
Drapeau de l'Italie Italie 113 92 94 95 95
Drapeau de la Belgique Belgique 1 - - - -
Abstentions 2 2 3 2 3
Majorité requise 128 128 127 128 127

La Belgique se présente le jour même du vote, mais n'obtient que sa propre voix. Après cinq tours de scrutin infructueux, Bert Koenders, ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas et Paolo Gentiloni, ministre des Affaires étrangères d'Italie, annoncent un compromis dans lequel chacun des pays siégera pendant un an : l'Italie en 2017 et les Pays-Bas en 2018[7].

Références[modifier | modifier le code]