Église Sainte-Assia (Alep)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Sainte-Assia
Image illustrative de l'article Église Sainte-Assia (Alep)
Façade de l'église
Présentation
Nom local كنيسة مار آسيا الحكيم
Culte Église catholique syriaque
Fin des travaux 1500
Géographie
Pays Syrie
Ville Alep
Coordonnées 36° 12′ 22″ N 37° 09′ 22″ E / 36.206066, 37.15616136° 12′ 22″ Nord 37° 09′ 22″ Est / 36.206066, 37.156161

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Église Sainte-Assia

L'église Sainte-Assia-la-Sage (en arabe: كنيسة مار آسيا الحكيم; Mar Assia al-Hakim ) est une église d'Alep dans le nord de la Syrie, appartenant à l'Église catholique syriaque. Elle se trouve dans le quartier chrétien de la vieille ville à Jdeydeh. Elle a été consacrée en l'an 1500.

Historique[modifier | modifier le code]

Après que Tamerlan eut envahi Alep en 1400 et détruisit la ville, les chrétiens s'enfuirent hors des murs et s'établirent en 1420 dans les faubourgs du nord-ouest, fondant ainsi le quartier de Jdeydeh. Cependant la majorité des chrétiens revinrent dans les murs d'Alep à la fin du XVe siècle. Il reconstruisirent leur église principale qu'ils baptisèrent sous le nom de cathédrale Notre-Dame-des-Syriens. Elle fut le siège du patriarcat catholique syriaque entre les XVIIe et XIXe siècles[1]. Elle est mentionnée par l'Italien Pietro Della Valle d'après son voyage en 1625.

Notre-Dame-des-Syriens servit de cathédrale pour le diocèse syriaque d'Alep jusqu'en 1970, date à laquelle fut construite la nouvelle cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption en centre-ville. L'ancienne cathédrale fut renommée en église Sainte-Assia-la-Sage, la même année.

Elle mesure 32 mètres de longueur et 16 mètres de largeur.

Dommages[modifier | modifier le code]

L'édifice a subi deux dommages majeurs au cours de son existence: elle a été saccagée pendant le massacre d'Alep (en) en octobre 1850, et le 16 septembre 2012, lorsque les rebelles des forces d'opposition, dite armée syrienne libre, détruisent le clocher édifié en 1881, qu'ils bombardent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de l'église

Source[modifier | modifier le code]