Mirdassides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mirdassides, Mirdasides ou Banu Mirdas est une dynastie d'émirs arabes chiites ayant régné sur la Syrie du nord de 1023 à 1079.

Ils appartiennent au clan des Kilâb, eux-mêmes rattachés à la tribu des Qays. Au Xe siècle, ils ont occupé la partie septentrionale de la steppe syro-mésopotamienne.

Le fondateur de la dynastie est Salah ibn Mirdas, qui est devenu maître de la localité, aujourd'hui ruinée d'Al-Rahba en 1009. Il s'empare d'Alep en 1025 et parvient à prendre le contrôle les territoires avoisinants, jusqu'au sud à Homs, Baalbek et Tibériade. C'est dans cette ville qu'il trouve la mort lors d'une bataille en 1029.

Ses descendants se sont ensuite battus contre les Byzantins et les Fatimides. Ils ont connu une situation difficile avec l'arrivée des tribus turques Oghuz. En 1075, ils ont dû abandonner Alep, aux mains des Uqaylides.

Voir aussi[modifier | modifier le code]