Église Saint-Pierre de Tonnerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Pierre de Tonnerre
Franche-Comté et Bourgogne (avril 2013) 186.JPG
Présentation
Type
Construction
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre est une église catholique située à Tonnerre, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de l'Yonne, dans la commune de Tonnerre.

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtie à partir du IXe siècle, elle a subi de nombreuses modifications avec sa façade de style baroque, elle domine la ville et offre un panorama. Elle a été quasiment détruite en 1556 par un incendie qui ravagea Tonnerre. À l'intérieur, se trouve un orgue dont le buffet date de 1616, une chaire à prêcher réalisée dans les années 1712-1713, et des vitraux datant du XVIe siècle et restaurés en 2003. Il ne reste plus rien de l’ancienne chapelle du XIe siècle.[réf. nécessaire]

Côté nord.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1920[1].

Mobilier[modifier | modifier le code]

Elle possède un ensemble de verrières[2] remarquable, un tableau représentant Jésus devant Pilate, l'Ecce Homo, la Flagellation, la Crucifixion et la Résurrection[3] et un autre tableau représentant Le Couronnement d'épines, la Crucifixion et la Descente de Croix[4], objets qui sont tous du XVIe siècle.[réf. nécessaire]

Mobilier inscrit au patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Elle possède un orgue de Jehan Gros de 1610 qui fut reconstruit en 1675 par Jean Dumont et Joseph de Saint-Martin, et les menuisiers Henri Lesourd, Jean Pavard et Jean Roy. La tribune et le buffet d'orgue sont décorés par les armes du roi, celles du pape ainsi que celles de Charles-Henri de Clermont, comte de Tonnerre[5]. Un banc d'œuvre[6] en quatre panneaux moulurés sont surmontés de médaillons contenant des têtes de moines et d'évêques datant du XVIIIe siècle y est visible ; la chaire à prêcher[7] date du XVIIIe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]