Église Saint-Matthieu de Château-Gombert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Matthieu.
Église Saint-Mathieu à Marseille (Château Gombert)
Image illustrative de l'article Église Saint-Matthieu de Château-Gombert
Vue sur le clocher
Présentation
Culte Catholique
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Marseille
Début de la construction 1686
Fin des travaux 1688
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Ville Marseille
Coordonnées 43° 21′ 08,76″ nord, 5° 26′ 24,69″ estGéoportail

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Mathieu à Marseille (Château Gombert)

Géolocalisation sur la carte : Marseille

(Voir situation sur carte : Marseille)
Église Saint-Mathieu à Marseille (Château Gombert)


L'église Saint-Mathieu de Château-Gombert a été construite de 1686 à 1688 par le maçon Pierre Blanc à la demande des syndics du quartier.

Historique[modifier | modifier le code]

La première église de Château Gombert, dédiée à saint Mitre, est mentionnée dès le XIe siècle, puis encore en 1153 dans une bulle du pape Anastase IV. Il ne reste rien de ce premier édifice.

En 1595 les habitants du quartier ayant racheté les droits seigneuriaux au chapitre de la cathédrale de Marseille, une nouvelle église fut construite, dédiée à saint Matthieu. Cet édifice, sans doute bâti à la hâte était en très mauvais état quatre-vingts ans plus tard. Lors d'une visite pastorale, l'évêque de Marseille interdit d'y célébrer le culte et les possédants-bien du quartier décidèrent donc de construire une nouvelle église. L'édifice fut achevé en 1688. Le clocher, construit en même temps, a été couronné en 1756 par un très beau campanile en fer forgé suivant un usage répandu en Provence.

L'église fut érigée en paroisse en 1707 et consacrée par saint Eugène de Mazenod le 13 juillet 1834.

Description[modifier | modifier le code]

L'église comporte une seule nef bordée de chaque côté par cinq chapelles latérales. Elle mesure 31 m de longueur, 13,5 m de largeur et 13 m de hauteur sous voûte.

Le mobilier présente de très beaux tableaux classés de l'école provençale des XVIIe et XVIIIe siècles : Résurrection de Lazare de Louis Finson, Vocation de saint Mathieu de François Puget et trois toiles de Michel Serre : Purgatoire, Agonie de la Madeleine, et Saints franciscains devant la Vierge.

D'autres tableaux ornent les chapelles : Couronnement de la Vierge et Agonie de saint Joseph anonymes XVIIe siècle, ainsi que plusieurs ex-voto peints.

On note aussi de nombreuses statues : buste de saint Mathieu par Albert Duparc ; Ecce homo en stuc du XVIIIe siècle ; Assomption de Coder ; Vierge au bouquet, saint Lazare, saint Denis, saint Roch de Galard. Une jolie statue de sainte Marie-Madeleine du XVIIIe siècle et une statue moderne de saint Éloi par André Franz.

Une intéressante collection de reliquaires est conservée dans plusieurs vitrines.

L'orgue Collet récemment restauré comporte 18 jeux.

La composition de l'orgue est la suivante :

Grand-Orgue 54 notes
Bourdon 16′
Montre 8′
Bourdon 8′
Flûte harmonique 8′
Prestant 4′
Doublette 2′
Plein jeu 2/3
Récit 54 notes
Cor de nuit 8'
Gambe 8'
Voix céleste 8'
Flûte 4'
Nasard 22/3
Octavin 2'
Tierce 13/5
Trompette 8′
Basson hautbois 8′


Pédale 30 notes
Soubasse 16′
Flûte 8′

Le clocher renferme cinq cloches : la cloche des heures de 1756, une cloche d'Eugène Baudouin de 1889 et trois cloches de Granier de 1965.

Images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Trésors des églises de Marseille, Patrimoine culturel communal, Jean-Robert Caïn et Emmanuel Laugier, 2010, pages 258 à 263.
  • André Bouyala d’Arnaud, Evocation du vieux Marseille, les éditions de minuit, Paris, 1961, page 386.
  • Abbé François Camoin Notice historique sur l'église et le quartier de Château Gombert 1851.
  • Encyclopédie de Bouches-du-Rhône, article Château Gombert dans Monographies communales.
  • Edmond Mazet Histoire de Château Gombert aux XVIIe et XVIIIe siècles et Histoire de Château Gombert sous la Révolution Bulletins du Comité du Vieux Marseille n° 53 et n° 54.