Église Saint-Martin de Saint-Martin-de-Crau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Martin
Image illustrative de l’article Église Saint-Martin de Saint-Martin-de-Crau
En 2015.
Présentation
Nom local Église Saint-Martin
Culte catholique
Type Église
Début de la construction 1876
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Ville Saint-Martin-de-Crau
Coordonnées 43° 38′ 13″ nord, 4° 48′ 23″ est

L'église Saint-Martin est une église catholique située à Saint-Martin-de-Crau, elle est bâtie à côté de l'église primitive attestée depuis au moins le Xe siècle, le bâtiment actuel date de 1876. Elle fait partie de l'archidiocèse d'Aix-en-Provence et Arles.

Historique[modifier | modifier le code]

Église primitive[modifier | modifier le code]

Plan de l'église primitive de Saint-Martin-de-Crau (1637-1868).
Légende :
1. Maître-autel. 2. Autel de la Vierge. 3. Chaire et son escalier. 4. Confessionnal et magasin des chaises. 5. Banc des marguilliers. 6. Fonts baptismaux. 7. Tambour de l'église. 8. Maison curiale avec entrée dans l'église.

En , l'église de Saint-Martin-de-Crau, désignée sous le nom de Sanctus Martinus de palude majori, de la grand palus, était concédée aux chanoines d'Arles par Guillaume, vicomte de Marseille[1]. Raimbaud, archevêque d’Arles, fait en 1061 donation au Chapitre de Saint Trophime. D'après les descriptions, l'église se trouve à côté d'une tour de guet romane[2].

Un arrêt du Parlement de Toulouse spécifie en 1621 que la chapelle de Saint-Martin-de-la-Palud propriété de l'Archevêque d'Arles ne peut bénéficier du droit d'espelèche[3].

Après plusieurs restaurations, l’église primitive est estimée inadaptée en 1624 « comme soit aussi que l'église du lieu Saint-Martin de la Pallun soit si petite qu'elle ne peult contenir au dedans d'icelle la dixième partie des habitants » . Le chapitre cathédral de Saint-Trophime impose une reconstruction de l’église « pour l'honneur de Dieu (chapitre) et la commodité des habitants (paroissiens)». Devant la réticence des paroissiens à payer la moitié des dépenses liées à la construction, la sénéchaussée d'Arles émet une sentence le .

Les premiers actes paroissiaux de l'église primitive sont de 1636.

La communauté et le chapitre s'accordent en 1637 sur trois actes notariés avec les différents corps de métier pour la reconstruction de l'église[4].

Église reconstruite au XII e[modifier | modifier le code]

Le premier enfant est baptisé en 1638 dans la nouvelle église.

Un deuxième clocher est érigé sur l’ancienne tour de garde.Le Chapitre d’Arles nomme un curé en 1790 pour les 800 habitants de Saint-Martin de Crau de la Palud. c'est une des premières églises rétablies par le Concordat. L'année suivante l'église devient un club révolutionnaire[5].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Église moderne[modifier | modifier le code]

Les travaux de construction de l’église moderne ont été réalisés de 1869 à 1876 dans le style néo-roman.

Elle est construite à côté des anciennes églises suivant un axe perpendiculaire. Une partie des anciennes églises sont utilisés par la sacristie et le logement des prêtres.

La commune engage la rénovation de l'église en 1992, le clocher, ancienne tour de garde, est accessible par des escaliers qui donnent sur la table d'orientation.

En 1995, la commune continue sa rénovation : réfection de la façade, des vitraux et du mur de la nef ; soutènement des murs et du recouvrement, éclairage des façades…[2]

En 2008 le sol et l'étanchéité sont entièrement refaits en conservant un maximum de tommettes d'origine[2],[6].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abbé Constantin, Les paroisses du diocèse d'Aix, Aix-en-Provence, , 560 p. (lire en ligne), P407
  2. a b et c « L’église et sa table d’orientation », site Internet officiel de Saint-Martin-de-Crau.
  3. « Usages et règlements locaux ayant force de loi dans le département des Bouches du Rhône... vérifiés et révisés par une commission centrale, mis en ordre... par... M. Charles Tavernier,... », sur Gallica, (consulté le 6 octobre 2018)
  4. Charles Ferdinand Ramuz, Entre steppe et oasis : Saint-Martin-de-Crau, Marseille, , 52 p. (ISBN 2-86013-029-2), P18-23
  5. Société des Amis du vieil Arles. Auteur du texte, « Bulletin de la Société des amis du vieil Arles », sur Gallica, (consulté le 6 octobre 2018)
  6. « Des travaux à l'église », Infos Saint-Martin,‎ , P6 (lire en ligne)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]