Église Saint-Georges d'Essey-lès-Nancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Georges d'Essey-lès-Nancy
Église st-Georges monument aux morts 02048.JPG
L'église entre le château à gauche et le cimetière à droite.
Présentation
Type
Religion
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Meurthe-et-Moselle
voir sur la carte de Meurthe-et-Moselle
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Lorraine
voir sur la carte de Lorraine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Georges, est un bâtiment de culte français situé à Essey-lès-Nancy en Lorraine.

Description[modifier | modifier le code]

L'église Saint-George est l'une des deux églises paroissiales d'Essey-lès-Nancy (avec l'église Saint-Pie X), située en hauteur par rapport à la ville, sur le flanc sud-ouest de la butte Sainte-Geneviève[1], site préhistorique fortifié.

Elle possède une nef de style gothique sans transept. Une tour carrée dont la maçonnerie s'élève à 17 m est située à l'extrémité ouest de la nef, surmontée d'une flèche couverte en ardoise. Quatre baies géminées s'ouvrent sur le côté de la tour. Ce clocher contient trois cloches.

Historique[modifier | modifier le code]

Sa partie la plus ancienne est la tour édifiée entre le xe et le xiie siècle et rehaussée au xve siècle. La nef et le chevet sont reconstruits au XVe et XVIe siècle.

Elle possède un autel en marbre datant du XVIIIe siècle. À droite du chœur se trouve une peinture de Demange Prot Dominique datée de 1672 : la Vierge à l'Enfant, entourée de saints et d'armoiries.

Son orgue est aussi inscrit pour le buffet réalisé par Jean-Frédéric Verchneider à Puttelage-aux-lacs en 1865[2].

Au début des années 2000, la tour se lézarde, conséquence probable de la démolition du presbytère qui y était adossé. Des étais doivent être posés en 2006. En 2016, des travaux de consolidation de la tour, réalisés à l'aide de ceintures en fibre de carbone, sont effectués. Les baies, fermées depuis le xve siècle sont rouvertes[3],[4].

Les cloches, Louise-Madeleine, Marie-Joséphine et Marie-Eugénie sont fondues à Nancy à la fin du XIXe siècle et bénies en 1895[5]. Déposées en février 2016 pour permettre la restauration du clocher elles seront remises en place à la fin de l'année 2016[6].

L'église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [7].


Photographies[modifier | modifier le code]

Cérémonies[modifier | modifier le code]

Très peu de messes sont célébrées dans cette église à l'heure actuelle. Elle est toutefois utilisée pour commémorer, à leur date respective, les armistices des deux guerres mondiales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte IGN », sur www.geoportail.gouv.fr (consulté le 7 avril 2017)
  2. « buffet », notice no PM54001533, base Palissy, ministère français de la Culture
  3. « Le point sur les travaux à l’église Saint-Georges | Ville d’Essey-lès-Nancy », sur www.esseylesnancy.fr (consulté le 11 septembre 2016)
  4. Le bulletin des ascéens n°118, mars-avril 2017, pp. 4 à 11, lire en ligne : http://www.esseylesnancy.fr/sites/all/files/documents/fichiers/essey-bm-118-ld.pdf
  5. « Bénédiction de cloches », Le Journal de la Meurthe,‎
  6. Le bulletin des ascéens n°115, septembre-octobre 2016, p.19, lire en ligne : http://www.esseylesnancy.fr/sites/all/files/documents/fichiers/essey-bm-115-ld.pdf
  7. « Église Saint-Georges », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture