Église Saint-Édouard de Lens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Édouard de Lens
Lens - Église Saint-Édouard (58).JPG
Façade et clocher de l'église Saint-Édouard de Lens.
Présentation
Type
Diocèse
Dédicataire
Style
Architectes
Matériau
Façade en brique, flèche en ardoise, toit en ardoiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Consécration
Reconstruction
Statut patrimonial
Localisation
Adresse
Parvis de l'église de la cité n° 12Voir et modifier les données sur Wikidata
Lens, Pas-de-Calais
Flag of France.svg France
Coordonnées

L'église Saint-Édouard, dite localement église du 12, est une église catholique de Lens (Pas-de-Calais). Elle est dédiée à saint Édouard et dépend du diocèse d'Arras. L'église est inscrite aux monuments historiques depuis 2009[1],[2], ainsi que le presbytère situé au no 1 du parvis de l'église de la Cité no 12 et le logement des bonnes sœurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église est consacrée à saint Édouard, patron d'Édouard Bollaert, directeur de la compagnie des mines de Lens pendant quarante-deux ans. Elle est bâtie en 1899 dans la nouvelle cité pavillonnaire minière de la fosse n° 12 des mines de Lens, entrée en activité en 1894. L'église, destinée au service des ouvriers de la mine et à leurs familles, est bénite en 1901 par Mgr Williez, évêque d'Arras, de même que l'église Saint-Pierre pour la cité de la fosse n° 11. L'église de briques est construite au milieu d'un groupe scolaire de l'école catholique des mines de Lens, avec le presbytère et les logements de la direction. Dès le début de la guerre de 1914-1918, elle subit des assauts d'obus. La ville est occupée par les Allemands. Elle est quasiment détruite à la fin de la guerre, et reconstruite à l'identique en 1922-1923 par l'architecte Louis Marie Cordonnier[3] (auteur de l'église Saint-Théodore de Lens[4]) et son fils Louis-Stanislas[5].

Depuis 2003, l'église fait partie de la paroisse Saint-François-d'Assise de Lens, regroupant les anciennes paroisses de la ville[6].

Description[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église.

Cette église de briques de style néo-roman imprégné de régionalisme[7] présente un clocher-porche coiffé d'une haute flèche couverte d'ardoises. Elle est de plan allongé sans transept avec deux bas-côtés et se termine par une abside semi-circulaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. Dubois et T. Lefebvre, Églises et Chapelles des Compagnies houillères en Artois, éd. Souchez, Centre Européen de la Paix, 2000, 243 pages (Les dossiers de Gauhéria ; n°6), (ISSN 1151-9096)

Liens externes[modifier | modifier le code]