Édouard Stako

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Édouard Stachowitz)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un footballeur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Édouard Stako
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Édouard Stachowitz
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Escaudain (Nord)
Décès (à 74 ans)
Lieu Massy (Essonne)
Taille 1,65 m
Poste milieu (inter)
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1953-1959 US Valenciennes Anzin - (-)
1959-1967 Stade Français - (-)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1959-1964 Drapeau : France France 3 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.


Édouard Stachowitz ou Stakowitz, dit Stako, est un footballeur français d'origine polonaise né le 11 janvier 1934 à Escaudain (Nord) et mort le 23 octobre 2008[1] à Massy (Essonne).

Il commença sa carrière au SC Aniche où il remporta la Coupe du Nord[2]. Il joua ensuite à Valenciennes et au Stade Français. Il était résistant, vif, excellent dribbleur et avait un sens du jeu et du but. Il a formé avec l'avant-centre Petrus van Rhijn, un tandem sur l'aile gauche, extrêmement efficace.

Il a entraîné l’OC Châteaudun de 1967 à 1971 et de 1973 à 1975. Il entraîna également le FC Orléans et les équipes de jeunes de l'US Orléans[3].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Les Cahiers de l'Équipe 1957, page 129.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du Nord, 24 octobre 2008
  2. Édouard Stako avait joué au SC Aniche dans sa jeunesse, La Voix du Nord, 6 novembre 2008.
  3. Les entraîneurs et coaches de l'USO Arago