Édouard Alletz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Alletz
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Édouard Alletz (1798-1850) est un diplomate et homme de lettres français.

Petit-fils de l'agronome Pons Augustin Alletz, il fut consul général de France à Gênes à Gênes, puis à Barcelone. En 1822 il remporte le prix extraordinaire de l'Académie française, sur "Le dévouement des médecins français et des sœurs de Saint-Camille, à l'occasion de la fièvre jaune de Barcelone", face à des concurrents aussi prestigieux que Delphine Gay, Casimir Delavigne ou saint-Marc Girardin.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Le dévouement des médecins français et des sœurs de Saint-Camille, à l'occasion de la fièvre jaune de Barcelone"", Paris, Didot (1822)
  • Walpole, poème dramatique en 3 chants (1825)
  • Essai sur l'homme, ou Accord de la philosophie et de la religion (1826)
  • Esquisses de la souffrance morale (1828)
  • La Nouvelle Messiade, poème (1830)
  • Études poétiques du cœur humain (1832)
  • Tableau de l'histoire générale de l'Europe depuis 1814 jusqu'en 1830 (3 volumes, 1834) Texte en ligne 1 2 3
  • Caractères poétiques (1834)
  • Lettre à M. de Lamartine sur la vérité du christianisme envisagé dans ses rapports avec les passions (1835)
  • Maladies du siècle (1836) Texte en ligne
  • De la Démocratie nouvelle, ou des Mœurs et de la puissance des classes moyennes en France (2 volumes, 1837) Texte en ligne 1 2
  • Aventures d'Alphonse Doria (2 volumes, 1838)
  • Maximes politiques à l'usage de la démocratie nouvelle (1840)
  • Signes de l'esprit nouveau dans le parlement (1841) Texte en ligne
  • Esquisses poétiques de la vie (2 volumes, 1841)
  • Génie du dix-neuvième siècle, ou Esquisse des progrès de l'esprit humain depuis 1800 jusqu'à nos jours (1842-1843) Texte en ligne
  • Discours sur la puissance et la ruine de la République de Venise (1842) Texte en ligne
  • Harmonies de l'intelligence humaine (2 volumes, 1846) Texte en ligne 1 2

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]