Édition (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'édition est une modification post-transcriptionnelle des ARN changeant la séquence codante existant au niveau de l'ADN. Elle peut se dérouler pendant la transcription ou de manière post-transcriptionnelle. Ce terme recouvre trois événements différents : l'addition de nucléotide(s), le remplacement d'une base ou la modification d'une base au niveau de l'ARN. Le processus d'édition a été découvert initialement chez les mitochondries des trypanosomes[1].

Définition[modifier | modifier le code]

L'édition est un phénomène biologique qui permet à la cellule de modifier la séquence de l'ARNm après la transcription.

La séquence polypeptidique qui résultera de la traduction de cet ARNm ne correspond donc pas à la séquence exacte du gène correspondant. C'est une forme de régulation post-transcriptionnelle, ou de maturation de l'ARN.

Modification de base[modifier | modifier le code]

Adénosine en Inosine[modifier | modifier le code]

L'édition est effectuée par une enzyme nommée Adénosine Désaminase acting on ARN (ADAR) qui va transformer l'adénine (A) en Inosine (I). L'inosine n'est pas une base classique, elle sera reconnue comme un G lors de la traduction.

Cytidine en Uridine[modifier | modifier le code]

C'est l'enzyme cytidine désaminase qui change le nucléotide C (cytosine) en U (uracile) de l'ARN.

Uridine vers Cytidine[modifier | modifier le code]

Exemples[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R. Benne, J. Van den Burg, J.P. Brakenhoff, PR. Sloof, J.H. Van Boom et M.C. Tromp, « Major transcript of the frameshifted coxII gene from trypanosome mitochondria contains four nucleotides that are not encoded in the DNA. », Cell, vol. 46,‎ 1986, p. 819-826 (PMID 3019552)