Écomusée des mines de fer de Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Écomusée des mines de fer de Lorraine
Logo musée fer Lorraine.png
Chevalement Mine Aumetz.jpg

Vue du chevalement de la mine d'Aumetz.

Informations générale
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
25 Rue Saint-Léger de MontbrillaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lorraine
voir sur la carte de Lorraine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Moselle
voir sur la carte de Moselle
Red pog.svg

L’écomusée des mines de fer de Lorraine propose une immersion souterraine dans le cadre de vie et de travail des mineurs de fer lorrain de 1820 à nos jours.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de cet écomusée est née de la volonté de préserver le patrimoine industriel riche de la Moselle. En effet, depuis 1970 les mines en activités du bassin ferrifère lorrain disparaissent les unes après les autres.

En 1983, la commune de Neufchef décide de créer le musée des mines de fer de Lorraine. L’objectif est de représenter l’histoire de l’extraction du minerai de fer, de ses origines à nos jours, dans le cadre du monde souterrain de la mine. Les documents, les archives, et les objets miniers sont également présentés au public.

Le musée est décomposé en deux sites : celui de Neufchef et celui d’Aumetz.

L’ensemble des installations est ouvert depuis le 30 juin 1989[1]. Le musée bénéficie du label officiel français Musée de France et fait partie du réseau des Grands sites de Moselle.

Le site de Neufchef[modifier | modifier le code]

Le site de Neufchef offre un parcours souterrain de 1,5 km de véritables galeries retraçant le travail des mineurs de fer lorrains de 1820 à nos jours selon trois grandes époques : la mine ancienne, la mine à air comprimé et la mine moderne. La visite se déroule accompagnée d’un guide, ancien mineur. La projection d’un film présente l’histoire des mines de fer de Lorraine et la visite se poursuit par une première salle retraçant l’histoire du fer, de la géologie et de la sidérurgie à l’aide de maquettes interactives. Une seconde salle évoque le métier de mineur en présentant les différentes tâches de la profession. Une troisième et dernière salle évoque la vie sociale et familiale des mineurs dans les années 1950 à l’aide de scènes reconstituées.

Le site d’Aumetz[modifier | modifier le code]

Le site d’Aumetz présente une authentique machine d’extraction, commandant le mouvement des cages à l’intérieur du puits. Accueillant des collections uniques sur l’histoire des mines à puits, le site expose l’univers des explosifs miniers, les méthodes d’alimentation électrique dans les mines et l’équipement des forgerons. Une plateforme de chevalement, culminant à 35 mètres, offre un panorama du Pays-Haut, avec ses cités minières et ses fortifications de la ligne Maginot. Le chevalement et le bâtiment de la machine d'extraction font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 4 avril 1995[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]