Yongzheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yongzheng 雍正帝
Yongzheng en habits de cérémonie.
Yongzheng en habits de cérémonie.
Titre
Liste des empereurs de la dynastie Qing
Couronnement
Prédécesseur Kangxi
Successeur Qianlong
Biographie
Dynastie Qing
Nom de naissance Aixinjueluo Yinzhen 胤禛
Date de naissance
Date de décès

Yongzheng (雍正帝 ce qui signifie Justice et Concorde, nom personnel Aixinjueluo Yinzhen 胤禛) ( - ) est un empereur de Chine de la dynastie Qing (1722 - 1735). Yongzheng est le quatrième fils de l’empereur Kangxi, à qui il succède.

Au début du règne, il combat ses adversaires politiques afin de consolider sa puissance impériale. Considérant le pouvoir de la société Shaolin trop important, il rase le temple du Fujian qui s'est rebellé contre son autorité à l'hiver 1723.

Après son accession au trône en 1722, une moitié du bâtiment appelé Temple de Yonghe a été convertie en lamaserie pour des moines du bouddhisme tibétain. Après la mort de Yongzheng en 1735, son cercueil a été placé dans le temple.

Grâce à des réformes qui centralisent le gouvernement et rationalisent la fiscalité, il rend l’administration efficace. Il crée le département des affaires militaires afin de centraliser et renforcer son pouvoir sur l’armée. Pendant son règne, il renforce la frontière avec la Russie et accroît considérablement le revenu fiscal, installant la base de la prospérité pour le règne de son successeur Qianlong.

Il continue l'œuvre paternaliste de son père Kangxi et axe la politique économique sur les campagnes, exonérant les paysans d'impôts.

Pour les difficultés que rencontra Yongzheng pour monter sur le trône, voir : l'article sur Kangxi, son prédécesseur.

Parce qu’il a eu lui-même recours à des intrigues pour monter sur le trône, il instaure la règle du choix secret du successeur. Selon cette règle, l'empereur doit écrire le nom de son successeur sur deux morceaux de papier. Le premier papier, mis dans une boîte, est placé derrière la stèle du Palais de la Pureté Céleste. L'empereur garde l'autre copie avec lui ou la cache. À la mort de l'empereur, les ministres sortent le papier de la boîte et le comparent à la copie du défunt. S'ils sont considérés identiques, la personne dont le nom est sur le papier devient le nouvel empereur.

Son quatrième fils, le prince Aixinjueluo Hongli lui succède sous le nom de Qianlong.

Précédé par Yongzheng Suivi par
Kangxi
Empereur de Chine
1722-1735
Dynastie Qing
Qianlong

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :