Yokoyama Taikan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom japonais, le nom de famille précède le prénom.
Portrait de Yokoyama Taikan.

Yokoyama Taikan ou Yokayama, de son vrai nom Hidemaro, est un peintre japonais des XIXe ‑ XXe siècles, né en 1868 à Mito (préfecture d'Ibaraki), mort en 1958.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yokoyama est un peintre traditionnel, après des études à l'université des arts de Tokyo, il participe à la fondation de l'Académie des Beaux-Arts avec le critique Okura Tenshin. Il y enseigne avec son condisciple et ami Hishida Shunsō. En 1898, il quitte l'Académie en même temps que Okakura. Il participe à la création d'une nouvelle association, Nihon-Bijutsu-In, dont il prend la direction en 1914 après la mort de Okura. Contrairement à son ami Hishida, il connait une longue carrière fructueuse. Il reçoit la médaille de la culture et il est promu membre de l'Académie des Arts de la maison impériale ainsi que de l'Académie des Beaux-Art[1].

Style et tradition[modifier | modifier le code]

Sommets sacrés de Chichibu à l'aube du printemps.

Durant sa collaboration avec Okura, il développe un art imprégné de spiritualisme, travaillant principalement à l'encre. Il appartient durablement au courant « Nihonga », une certaine modernisation dans le respect de la tradition nationale, et son enseignement agit ainsi toujours dans ce sens[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 14, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030249), p. 806-807.
  • In: Diction. de l'Art Mod. et Contemp., Hazan, Paris, 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :