Wompou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wompou
Wompou Samba
Administration
Pays Mauritanie Mauritanie
Région Guidimakha
Maire Harouna Ciré Diallo depuis janvier 2014
Démographie
Gentilé wompois, wompoise
Population 9 859 hab. (2000[1])
Géographie
Coordonnées 15° 07′ 52″ N 12° 43′ 32″ O / 15.131, -12.7256 ()15° 07′ 52″ Nord 12° 43′ 32″ Ouest / 15.131, -12.7256 ()  
Altitude 26 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte administrative de Mauritanie
City locator 14.svg
Wompou

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte topographique de Mauritanie
City locator 14.svg
Wompou

Wompou (ou Woumpou, Oumpou, Ouompou) est une commune urbaine du sud de la Mauritanie, située dans la région du Guidimakha, à la frontière avec le Sénégal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Wompou est rattachée à l'arrondissement du même nom, dans le département de Sélibabi, qui forme le sud-ouest de la région de Guidimakha. Elle se trouve à quelques kilomètres (2 km) du fleuve Sénégal.

Wompou est une ville importante dans la région, avec une population jeune et dynamique composée principalement de Soninkés, Maures, Peulhs, Wolofs et Bambaras.

Wompou assure son indépendance dans de très nombreuses domaines (nutrition, santé, éducation avec deux écoles primaires, un collège et un lycée). il abrite aussi deux écoles coraniques d’excellence dirigées par Chekh El Hadj Moustapha Diakhité et Chekh Modibo Cissé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Wompou, un des villages de hayré comme waoundé, Dembacani, Arr, Toulel et surtout Moulissimo qui est le premier village de hayré. Wompou est dirigé par les soumaré (chefs de village), les siby (trésorier et homme des confiance), les Traoré (bras droit du chef de village et son 1er soldat), les wassa (griots et gardien de l'histoire de hayré), ces quatre familles sont fondatrices de Wompou. Les Cissé et diakhité sont des chefs religieux qui assurent l'éducation islamique, les sylla coordonniers...

Fondée en 1901 par sept familles soninkés, les Soumare (chef traditionnel), Cissé (marabout), Diakhite (marabout), Koulibaly, Traoré, Siby et Sylla, Wompou compte aujourd'hui plus d'une centaine de familles mauritaniennes ainsi que des Maliens, Sénégalais...[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]