Wear leveling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le wear levelling, littéralement égalisation de l'usure, est une technique notamment utilisée avec les mémoires flash qui vise à prolonger la durée de vie d'un support de stockage non volatile en distribuant uniformément le nombre d'écritures et d'effacements sur tout l'espace de stockage. L'avantage de cette technique est d'éviter de solliciter un grand nombre de fois les mêmes cellules de stockage (« clusters ») car celles-ci perdent leurs propriétés de mémorisation au-delà d'un nombre limité d'écritures.

Cette technique peut être mise en œuvre directement au niveau du matériel, par un microcontrôleur et/ou micrologiciel contrôlant les cycles d'écriture par cellule, suivant différents algorithmes, ou bien au niveau logiciel, via certains systèmes de fichiers conçus pour les mémoires flash.

Le nom donné à ces algorithmes de wear levelling provient de cette notion de mise à niveau de l'usure.

Le wear levelling fait l'objet d'un brevet déposé en 2003[1].

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]